image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

dimanche 31 janvier 2016

Sauce anglaise au mascarpone, sans cuisson (IG bas)


Ingrédients
150 gr de mascarpone
2 oeufs, jaunes et blancs séparés
2 x 15 gr de fructose
2 bouchons d'essence de vanille
30 à 50 cl de crème de soja (selon la grosseur de vos oeufs)


Déroulé au Thermomix
Placez le fouet
Versez le mascarpone, fouettez quelques secondes sur Vit 3
Ajoutez les jaunes un par un et continuez à fouettez
Ajoutez la vanille et 15 gr de fructose, fouettez
Ajoutez la crème de soja, fouettez. Selon la texture de votre crème, vous jugerez si il faut ajoutez 30 ou 40 ou 50 ml de crème

Montez vos blancs en neige, soit au Thermomix soit au robot Kenwood, soit avec vos fouets habituels.
Ajoutez à mi-parcours les 15 gr de fructose restants pour serrer vos blancs et obtenir un pic

Ajoutez les blancs petit à petit au mélange mascarpone en fouettant légèrement,Vit 1.5/2.
Rangez au frigo.

Peut être fait sans le TM, avec vos ustensiles habituels

Délicieux !





Vos menus du dimanche 31 janvier 2016

Bonjour la maisonnée !



Une histoire qui pourrait s'intituler : par la fenêtre
Ils étaient deux.
Deux hommes âgés à partager une chambre d’hôpital.
L’un avait son lit près de la fenêtre et l’autre de l’autre côté de la pièce, contre le mur. Ce dernier ne pouvait pas se lever, ni bouger car il était trop faible. Il ne pouvait que regarder le plafond au-dessus de sa tête...

Chaque après-midi, le vieux monsieur près de la fenêtre était assis dans son lit par une infirmière afin de l’aider à évacuer les sécrétions qui envahissaient ses poumons. Il restait assis ainsi une petite heure.

Les deux hommes s’entendaient bien et parlaient volontiers ensemble, de leur vie, de leur famille, de leur maison...
Pendant qu’il était assis à regarder à la fenêtre, le monsieur décrivait à son compagnon d’infortune tout ce qu’il voyait dehors par la fenêtre : un grand parc au-delà du mur qui ceinturait l’hôpital, un lac, des canards et des cygnes majestueux, des enfants qui courraient dans les allées.
Il décrivait les grands arbres, les fleurs, le temps qu’il faisait, la ville qui se dessinait au loin.

C’était un moment que le vieux monsieur près du mur aimait par-dessus tout ! Cela égayait sa journée d’imaginer tout ce que son compagnon de chambrée lui décrivait ! Il fermait les yeux et voyait chaque scène !...

Un matin, au réveil, lorsque l’infirmière fit son entrée dans la chambre, elle ne put malheureusement que constater le décès du monsieur près de la fenêtre… Il s’était éteint paisiblement, pendant son sommeil…

Son compagnon fut bien désolé de perdre celui qui était devenu un ami.

Après que la chambre fut mise en ordre, on proposa au vieux monsieur de mettre son lit près de la fenêtre, ce qu’il accepta.
L’envie fut plus forte que tout et malgré sa douleur extrême, il réussit à se hisser sur ses coudes pour pouvoir regarder par la fenêtre. Il voulait voir lui aussi tout ce que son ami avait décrit !

Or, tout ce qu’il vit… ce fut un mur gris et haut…
Il se laissa retomber lourdement dans son lit, abasourdi…il ne comprenait plus…
Lorsque plus tard, l’infirmière entra dans la chambre, elle vit le désarroi sur le visage du monsieur et lui demanda ce qui n’allait pas. Il lui expliqua le parc, les enfants, les jolies descriptions que son compagnon d’infortune lui faisait chaque jour en regardant par la fenêtre.

« Vous savez monsieur, lui dit-elle, s’il a fait cela, c’est très certainement pour vous donner un peu de joie et du courage. Il vous a rendu heureux à sa manière.

Et ce monsieur pour tout vous dire : il était aveugle ».



Je vous souhaite un agréable dimanche.
Rendez-vous pour le goûter avec Mireille !

Papotons au salon - Janvier 2016


Photo du site pharmacie-guibourdenche-meaux


Alors... ? Oukilé le froid ? Oukilé l'hiver ?
Gageons qu'il ne nous oubliera pas !

Comment allez-vous bien ?!
Les fêtes sont passées, bien passées j'espère !

Que diriez-vous d'une bonne infusion, installées tranquillement au salon, juste pour prendre le temps.
Le temps de se dire tout ce qu'on va faire pour repartir du bon pied cette semaine !!

Et n'oubliez pas les petits bonheurs : il est si important d'aller les déposer dans la boîte à bonheurs que nous avons ouverte hier...


Boîte à bonheurs - janvier 2016

La voici notre première boîte à bonheurs !



Photo du site decorin.canalblog.com

J'espère que vous serez nombreux à venir y mettre un mot, raconter votre petit ou grand bonheur du moment.
Avez-vous remarqué comme nos soucis ont vite fait de prendre le pas sur nos bonheurs ?
Alors montrons-leur à nos soucis qu'on ne les laissera pas faire.

Inscrire nos bonheurs, c'est comme les graver dans le marbre.
Ils seront toujours là, bien rangés, prêts à nous revenir en mémoire dès qu'on en aura besoin.

Alors n'hésitez pas : cette boîte est pour vous, pour nous, pour toutes nos joies !
Gardons-les précieusement intacts !

samedi 30 janvier 2016

Menu festif IG bas du samedi 30 janvier 2016

Bonjour la maisonnée !
Vous allez bien ?!

Mardi c'est la Chandeleur...alors je vous propose de nous entraîner à faire sauter les crêpes dès maintenant, pour être au top mardi prochain !


Entrée
Salade de céleri sauce rémoulade
ici















 


Plat
Ficelles picardes
ici












 Salade verte


Dessert
Aumonières aux pommes
ici

















Bon week-end !

vendredi 29 janvier 2016

Râpé de chou au lait de coco (IG bas)

Une recette trouvée sur le blog « Les voyages de Gridelle »





Ingrédients pour 4 personnes
1/2 de chou blanc
2 carottes
1 petit morceau de gingembre frais râpé ou en poudre
Ail semoule ou en pâte
1 cuillère à soupe d'huile de sésame
30 cl de lait de coco
Curry
Massalé
50 g de vermicelle
Coriandre ciselée ou surgelée
Sel, poivre


Préparation
Pelez et râpez les carottes, râpez également le chou.
Dans une cocotte, faites chauffer l’huile avec le gingembre, puis ajoutez les carottes que vous laisserez revenir quelques minutes avec l'ail.
Ajoutez le chou, le lait de coco, le curry et le massalé, sel et poivre.
Laissez mijoter très doucement ¼ d’heure environ.
Vérifiez l’assaisonnement et ajoutez le vermicelle.
Prolongez la cuisson 10/15 minutes en mélangeant régulièrement.
Au moment de servir, ajoutez la coriandre ciselée.


Peut se consommer froid également.



Menu végétarien IG bas du vendredi 29 janvier 2016

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj GP
Jus de citron pressé dans un peu d'eau tiède
Brioche
ici








 

Chocolat chaud (lait d'amande, caco 100%, sirop d'agave)


Déjeuner PL
Lasagnes d'aubergines aux PST (à cette saison, prenez des aubergines grillées surgelées)
ici













Salade de radis noir
Une poire



Dîner GP
Râpé de chou au lait de coco (recette à venir)
 












Un kaki





Bonne journée !

jeudi 28 janvier 2016

Menu sans gluten ni lactose IG bas du jeudi 28 janvier 2016



Bonjour la maisonnée !
Un menu proposé par Lucia



P’tit déj PL
Petits sablés aux amandes 













Compote de pommes maison sans sucre
1 yaourt soja


Déjeuner PL
Blinis de courgettes

Osso bucco de dinde











Salade verte
2 mandarines


Dîner GP
Vermicelles de soja sautés au tofu et légumes













Bâtonnets de concombre avec sojanaise
Compote de fruits rouges maison




Bonne journée !

mercredi 27 janvier 2016

Tonifier sa poitrine

Un article proposé par Bibi




Photo du site astuces de grand mères


On n'y échappe pas, c’est la loi de la gravité et avec l’âge malheureusement nos seins ont tendance à se rapprocher de plus en plus de notre nombril...
Mais on peut agir pour prévenir ce phénomène !


Sous la douche
On s’arme de courage et on dirige le jet d’eau froide sur notre poitrine en mouvement circulaire… bon moi j’y vais progressivement chaud puis tiède et doucement je passe sur le froid... cela va stimuler la circulation, raffermir et tonifier les tissus.
Si vraiment vous n y arrivez pas, il y a toujours la possibilité du glaçon : massez-vous avec par mouvements circulaires.


Le sport
On va faire quelques petits exercices raffermissants.
Pour ce faire, on s'assoit par terre, en joignant les paumes des mains, coudes à la verticale, à hauteur de poitrine, comme si l'on priait. Durant 2 minutes, on va presser les paumes l'une contre l'autre, puis relâcher, et recommencer à presser. Matin et soir, hein ! Ce petit exercice n'a l'air de rien, mais grâce à lui on fait travailler en profondeur tous les muscles qui entourent la poitrine. 
Idéal pour tonifier en douceur sa poitrine.
Les pompes à genoux fonctionnent très bien aussi et la natation est un sport qui aide bien (brasse, dos crawlé).
En salle de sport il y a des appareils de fitness spécialement conçus pour travailler les pectoraux. 
Tous les exercices qui font presser nos bras vers notre poitrine sont utiles.


Massage
Après la douche (et le jet d’eau froide !!), on se masse la poitrine toujours par mouvements circulaires avec une crème raffermissante. 
On peut aussi utiliser une huile végétale et y ajouter des huiles essentielles.
Je prépare mon huile dans un flacon de 100 ml avec de l’huile d'argan et parfois de l’huile de jojoba en mélange avec 10 gouttes d’huile essentielle de santal (à ne pas utiliser si vous être enceinte).


Soutien-gorge adapté
Choisissez-le bien par rapport à votre taille ; il en existe de spécifiques pour le sport.
Pour vous aider à faire votre choix de soutien gorge, reportez-vous à cet article : 


Menu IG bas vite fait du mercredi 27 janvier 2015

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj PL
Jus de fruit sans sucre ajouté
Wasas fibres tartinées d'un peu de beurre de bonne qualité
Un yaourt nature
Un café


Déjeuner PL
Aiguillettes de canard aux fruits
ici














Salade verte
Un petit morceau de comté
2 carrés de chocolat 70% minimum


Dîner GP
Tofu yassa servi avec du quinoa
ici







 





Clémentines




Bonne journée !

mardi 26 janvier 2016

Déroulé de la préparation d'un pain au levain naturel par fermentolyse

Déroulé pour le levain naturel avec fermentolyse :

Mélangez (frasez) la ou les farine(s), le gluten éventuel, l'eau, AVEC le levain naturel sans  le sel.
Repos : 1 h

Ajout du sel

Pétrissage :
Au pétrin et selon le pétrin : de 6 à 10 minutes
A la main : il faudra doubler le temps vraisemblablement
Avec les lames : voir votre notice ou recette

Pointage : 1ère levée indispensable
Dans un contenant fermé, jusqu’à doublement
Temps : de 3 à 4h.  Le levain naturel travaille plus lentement mais parfois cela prend moins de temps

Blocage éventuel au frigo : après un pointage en température ambiante

Division éventuelle dans le cas de deux pains, détente, boulage :
Au bout du pointage,  divisez sa pâte éventuellement, la bouler ce qui veut dire qu’on va former une boule et ce faisant, vous ferez sortir le CO2
Après coup, on laisse la pâte se détendre pendant 10 mm

Apprêt et façonnage : 2 ème levée indispensable
Au bout de la détente, procédez à 1 ou 2 rabats*, en douceur, et façonnez votre pain.
Farinez le pâton, et passez à l’apprêt en protégeant pendant 1 h 30 mais à vérifier quand même surtout si on a fait un blocage au frigo

Cuisson :
Préchauffage à temps du four sur 240° pour moi, avec pierre de cuisson temps : 1 heure

Prévoir un verre d’eau chaude pour le coup de buée et de quoi lamer son pain (grignes)

Temps de cuisson habituel sur pierre : 10 mm sur 240° chaleur sole – 10 mm sur 220° chaleur sole, 10 mm sur 220° chaleur sole et voûte, 5 mm arrêt du four avec porte fermée pour chaleur tombante – 5 mm arrêt du four, porte ouverte

Ressuage sur grille pour évacuation de l’humidité

*on farine un peu son plan de travail, on étale sa pâte un peu comme un linge, souplement ; on étire un côté et on rabat ; on fait cela avec les deux suivants et le 4 ème sert à envelopper l’ensemble. On évite d’employer trop de farine, au risque de changer le résultat fini.

Les durées et températures de cuisson peuvent être totalement différentes selon le mode de cuisson des fours, les programmes et le choix de l’ustensile pour la cuisson

Déroulé de la préparation d'un pain au levain naturel

Déroulé pour le levain naturel avec autolyse (repos) :

Autolyse (repos) : mélangez (frasez) la ou les farine(s), le gluten éventuel, l'eau sans le levain naturel et le sel.
Temps : 20 minutes

Ajout du levain et du sel par la suite

Pétrissage :
Au pétrin selon le pétrin : de 6 à 10 minutes
A la main : il faudra doubler le temps vraisemblablement
Avec les lames : voir votre notice ou recette

Ajoutez le sel dès que le levain naturel est incorporé

Pointage : 1ère levée indispensable
Dans un contenant fermé, jusqu’à doublement
Temps : de 3 à 4h.  Le levain naturel travaille plus lentement mais parfois cela prend moins de temps

Blocage éventuel au frigo : après un pointage en température ambiante

Division éventuelle dans le cas de deux pains, détente, boulage :
Divisez la pâte éventuellement, la bouler ce qui veut dire qu’on va former une boule et ce faisant, vous ferez sortir le CO2
Temps : 10 mm

Apprêt et façonnage : 2ème levée indispensable
Au bout de la détente, procédez à 1 ou 2 rabats*, en douceur, et façonnez votre pain.
Farinez le pâton, et passez à l’apprêt en protégeant pendant 1 h 30 mais à vérifier quand même

Cuisson :
Préchauffage à temps du four sur 240° pour moi. Avec pierre de cuisson temps : 1 heure

Prévoir un verre d’eau chaude pour le coup de buée et de quoi lamer son pain (grignes)

Temps de cuisson habituel sur pierre ou dans un moule également : 10 mm sur 240° chaleur sole – 10 mm sur 220° chaleur sole, 10 mm sur 220° chaleur sole et voûte, 5 mm arrêt du four avec porte fermée pour chaleur tombante – 5 mm arrêt du four, porte ouverte

Ressuage sur grille pour évacuation de l’humidité

*on farine un peu son plan de travail, on étale sa pâte un peu comme un linge, souplement ; on étire un côté et on rabat ; on fait cela avec les deux suivants et le 4 ème sert à envelopper l’ensemble. On évite d’employer trop de farine, au risque de changer le résultat fini.

Les durées et températures de cuisson peuvent être totalement différentes selon le mode de cuisson des fours, les programmes et le choix de l’ustensile pour la cuisson 

Déroulé de la préparation d'un pain à la levure



Pour la levure fraîche :
Délayez la levure fraîche dans un peu d’eau prélevée + 1 pincée de fructose. Laissez pousser pour obtenir ce que l’on appelle un levain-levure.
Pour la levure sèche et le levain fermentescible  : ajoutez directement
Pour le sel : s'ajoute en dernier lieu quand la levure est incorporée

Déroulé :
Autolyse (repos) : mélangez (frasez) la ou les farine(s), le gluten éventuel, l’eau en grosse partie sans la levure et le sel.
Le restant d’eau vous aidera à incorporer la levure sèche ou le levain fermentescible. Dans le cas de la levure fraîche, ce n’est pas nécessaire puisque vous l’avez déjà délayée.
Temps : 20 minutes
Ajout de la levure selon votre choix

Pétrissage :
Au pétrin et selon le pétrin : de 6 à 10 minutes
A la main : il faudra beaucoup plus de temps, comptez le double
Avec les lames : voir votre notice ou recette
Ajoutez le sel dès que la levure est incorporée convenablement

Pointage : 1ère levée indispensable
Dans un contenant fermé, jusqu’à doublement
Temps : de 1h à 1h30 A vous de vérifier, la levure travaille assez vite
Je vous conseille d’aller voir comment se comporte votre pâte au bout d’une heure.

Blocage éventuel au frigo : après un pointage en température ambiante mais de plus courte durée.

Division éventuelle dans le cas de deux pains, détente, boulage :
Divisez sa pâte éventuellement, la bouler ce qui veut dire qu’on va former une boule et ce faisant, vous ferez sortir le CO2
Détente (repos) : 10 mm

Apprêt et façonnage : 2ème levée indispensable
Au bout de la détente, procédez à 1 ou 2 rabats*, en douceur, et façonnez votre pain.
Farinez le pâton, et passez à l’apprêt en protégeant pendant 1 h.
Comme précédemment, il faut aller vérifier car la levure travaille plus vite et il faut encore de la force à votre pâton pour pousser dans le four.

Cuisson :
Préchauffage à temps du four sur 240° pour moi. Avec pierre de cuisson temps : 1 heure
Prévoir un verre d’eau chaude pour le coup de buée et de quoi lamer son pain (grignes)

Temps de cuisson habituel sur pierre  mais dans un moule également: 10 mm sur 240° chaleur sole – 10 mm sur 220° chaleur sole, 10 mm sur 220° chaleur sole et voûte, 5 mm arrêt du four avec porte fermée pour chaleur tombante – 5 mm arrêt du four, porte ouverte
Ressuage sur grille pour évacuation de l’humidité

*on farine un peu son plan de travail, on étale sa pâte un peu comme un linge, souplement ; on étire un côté et on rabat ; on fait cela avec les deux suivants et le 4ème sert à envelopper l’ensemble. On évite d’employer trop de farine, au risque de changer le résultat fini.

Les durées et températures de cuisson peuvent être totalement différentes selon le mode de cuisson des fours, les programmes et le choix de l’ustensile pour la cuisson

Vos menus du mardi 26 janvier 2016

Bonjour la maisonnée !


Début janvier, je vous ai reparlé de l'équilibre acido-basique et aujourd'hui de la pyramide alimentaire.

Photo du site www lanutrition fr

Le Docteur David Ludwig a élaboré la pyramide alimentaire selon l'index glycémique. Elle a pour objectif de minimiser la charge glycémique de notre alimentation, soit dans le but de perdre du poids soit pour se mettre à l'abri des problèmes de santé. Le mot régime est à lire comme manière de se nourrir.

Le socle regroupe les légumes, les fruits, les bonnes huiles
Au premier étage, nous allons trouver les viandes, les poissons, les légumineuses, les graines, les oléagineux, les laitages, les fromages
Au deuxième étage, on trouvera les céréales complètes ou intégrales, les pâtes,le riz
Au dernier étage, on y trouve toutes les céréales raffinées, les sucreries, les sodas.

J'ai eu envie d'ajouter un socle, le voici


Eau et les boissons non sucrées, à volonté et une activité physique

Les potins du mardi :
Bécha et Mabeil vous présentent le koekenstuut ici

Au fournil, aujourd'hui :
J'ai pensé que présenter des déroulés respectifs pour la préparation du pain seraient les bienvenus.
Chaque fois qu'on aura des doutes sur la manière de faire, on pourra ainsi s'y référer. Il y en aura trois : un pour la levure , un autre pour le levain naturel avec autolyse et le dernier, toujours pour le levain naturel en fermentolyse. Deux ce matin et le dernier cet après-midi.

Belle semaine !




lundi 25 janvier 2016

Poêlée de légumes d’hiver (IG bas)



 Une recette de Véro, une amie sur FB





Ingrédients pour 2 personnes
2 poireaux (on utilisera principalement le vert)
1 oignon
3 choux raves
100 g de lardons fumés(composition à vérifier pour les personnes sensibles au gluten)
Une grosse poignée de haricots verts (surgelés)
2 tomates séchées (option)
Sel, poivre


Préparation
Faites revenir les lardons.
Ajoutez ensuite le vert des poireaux finement émincés ainsi que l’oignon émincé.
Laissez colorer puis déglacez avec très peu d'eau chaude.
Ajoutez les 3 choux raves râpés et mélangez.
Assaisonnez et ajoutez les tomates qui donneront un petit goût supplémentaire.
Terminez par les haricots verts et laissez mijoter 20/30 minutes selon que vous souhaitez que cela reste croquant ou pas.






Menu à très bas IG du lundi 25 janvier 2016

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj GP
Jus de citron pressé dans un peu d'eau tiède
Pain
ici














Confiture épicée de rhubarbe
ici











Café


Déjeuner PL
Poêlée de légumes d'hiver (recette à venir)














Une salade d'endives aux noix
Un yaourt nature
Une compote maison pomme poire


Dîner GP
Soupe de légumes : poireaux, courgette, orties, persil
Filet de poisson cuit à la vapeur et servi avec une sauce aux câpres
ici












Quinoa
Une pomme



Bonne semaine !

dimanche 24 janvier 2016

Gâteaux moelleux au citron et amande (IG bas)






Ingrédients pour une dizaine de petits gâteaux
3 œufs
70 g de fructose
1 citron
60 g de tofu soyeux
100 g de poudre d'amande
20 g de crème d’orge
1 cuillère à café de levure chimique


Préparation
Battez les jaunes d'œuf et le fructose jusqu’à blanchiment.
Ajoutez le jus de citron et le tofu et battez bien une nouvelle fois.
Incorporez la poudre d'amande, la crème d’orge et la levure. 
Montez les blancs en neige et ajoutez-les délicatement à la préparation.
Versez dans des moules individuels et enfournez à 180°C pendant 20 à 30 minutes.
Démoulez et laissez ensuite refroidir sur une grille.

Ces gâteaux se conservent très bien plusieurs jours.







Imprimer