image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

mercredi 5 octobre 2016

L’extrait de pépins de pamplemousse (EPP)




Photo du site citrobiotic


L’extrait de pépin de pamplemousse (EPP) est considéré comme un excellent antibiotique naturel qui peut nous rendre de grands services à plus d’un titre.


Récolte et transformation
Seuls les pépins du Citrus paradisi (le pamplemousse originel), sont utilisés pour fabriqué cet extrait : il faut être très vigilant sur ce point
Les principaux fabricants sont américains, chinois et allemands


Histoire
Les propriétés de l’EPP ont été découvertes par un scientifique, Jacob Harich.
Féru de jardinage, il possédait un compost. Il s’aperçut que les pépins des  pamplemousses ne pourrissaient pas.
C’est comme cela que tout a commencé.
Il vérifia en laboratoire cette découverte et de nombreux laboratoires ont mis en évidence son action contre les champignons, levures et autres parasites.


Propriétés
L’efficacité de l'EPP est avérée contre différents bactéries et microbes.  Elle est liée à sa richesse en bioflavonoides et en vitamine C.
Aux États-Unis, beaucoup d’hôpitaux l'utilisent contre les maladies nosocomiales.
En France, ce sont les naturopathes qui le prescrivent pour soigner les infections digestives, les problèmes dentaires, les infections intestinales, les maux hivernaux ou encore les candidoses et mycoses.
Il donne aussi de bons résultats associé à la levure de bière, au magnésium et peut accroître les effets d’autres plantes médicinales.


Comment l’utiliser
Lors des changements de saison, on peut faire des cures en adaptant les dosages selon sa sensibilité.
Par exemple, on peut diluer 5 à 10 gouttes dans un verre d’eau une fois par jour pendant une semaine, passer à deux fois par jour la deuxième semaine, puis trois fois par jour la troisième semaine.
Et on fait les trois autres semaines en inversant le dosage : 3 fois par jour la quatrième semaine, 2 fois par jour la cinquième et 1 fois la sixième.

L’EPP s’utilise aussi en bains de bouche (4 à 5 gouttes  diluées dans un verre d'eau), pour assainir dents et muqueuses, à utiliser après le brossage des dents.

Pour des maux de gorge, on utilise l’EPP en gargarisme 3 fois par jour : 10 gouttes dans un verre d’eau tiède

Pour un rhume : 15 gouttes dans un verre d’eau 3 fois par jour dès l’apparition des symptômes
Pour des problèmes de mycoses sur les ongles on peut appliquer directement l’EPP plusieurs fois par jour.



Autres usages
L’EPP est très utilisé dans l‘agriculture biologique, pour le jardinage : il lutte efficacement  contre les moisissures, les limaces et les pucerons. Il est aussi utilisé dans les élevages, pour soigner les animaux souffrant d’infections à champignons, on s’en sert également pour nettoyer le pis des vaches par exemple.

C’est un puissant désinfectant, on peut par exemple l’utiliser pour nettoyer sa brosse à dents.

Personnellement, je l’utilise pour la fabrication de mon gel douche maison, il fait aussi office de conservateur pour prolonger la durée de vie de produits contenant une phase aqueuse (eau, hydrolat...).
Si vous faites vos produits vous-mêmes, il va représenter 1% au maximum du poids total de votre préparation et vous l’ajoutez à la fin.


Contre indications
Il n’y a pas de risque de toxicité en cas de surdosage.
Par contre demandez l'avis à votre médecin ou pharmacien en cas de prise de médicaments, il peut y avoir des interactions.
A éviter pour les personnes allergiques aux agrumes.


Quel EPP choisir
Méfiez-vous des contrefaçons !!
Il faut impérativement que l’extrait de pépins de pamplemousse que vous choisissez soit fait avec les pépins du Citrus paradisi. N’achetez pas les autres.
Préférez l’EPP sous forme liquide, sans solvants chimiques, sans conservateur, sans alcool, avec glycérine végétale, pas d'ajouts de pulpe, bioflavonoïdes, vitamine C ou chlorure de benzéthonium

Domino m'a indiqué que la marque Dioter était très bien.

11 commentaires:

  1. Très intéressant cet article ....Merci Dog pour toutes ces informations !
    En magasin bio sans doute L'EPP ? ou en pharmacie ?

    RépondreSupprimer
  2. je fais une cure depuis un mois, ça m'aide vraiment à vaincre ce difficile problème de candida albicans - :)
    je vais beaucoup mieux-
    bien sûr ,j'ai commencé une cure de probiotiques depuis début octobre !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pour retaper mon immunité défaillante

      Supprimer
    2. Tu fais cela combien de temps ?

      Supprimer
    3. normalement: 3 cures de probiotiques par an-
      et pour le pépin de pamplemousse: un flacon ,en cas de crise -cette fois ci, j'en ai pris deux- car la candidose est longue à soigner-

      Supprimer

Imprimer