image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

samedi 2 juillet 2016

Rendez-vous dans la véranda - Juillet 2016



Bonjour, bonjour !


On va parler d'un sujet qui fâche : la graisse abdominale… ce bidou dont on peine à se débarrasser… vous voyez de quoi je veux parler n’est-ce pas ?!!
On a beau le rentrer au maximum (quand on y pense !), il est toujours là, à nous narguer… grrr….
Notre organisme a besoin de gras pour aller bien mais de là à l’emmagasiner de la sorte, c’est plus qu’agaçant…

Seulement voila, cette graisse abdominale n’est pas forcément le fait d’une alimentation excessive.
On peut très bien avoir une alimentation correcte, faire de l’exercice régulièrement et malgré tout avoir un bidou.

Mais alors que se passe-t-il ??
Et bien, une fois encore, c’est du côté de nos hormones qu’il faut regarder. De nos hormones et de notre stress.
Ah ce foutu stress… nous en avons déjà parlé dans la véranda, en novembre 2014 ICI

Le stress est un véritable fouteur de pagaille dans notre organisme et participe largement au stockage de la graisse abdominale, qu’elle soit viscérale ou sous-cutanée ; accompagné de son inséparable hormone le cortisol, ils sont souvent à l’origine de notre bidou !
Je ne parle pas là d’une période de stress momentanée, qui sera vite assimilée par notre organisme.
Je parle plutôt d’une longue situation difficile : soucis professionnels ou relationnels, manque de sommeil…
Dans tous les cas, notre organisme va avoir besoin d’énergie pour faire face.
Et pour cela, il va faire appel aux hormones, l’adrénaline et le cortisol.
Et le cortisol est le champion de l’hyperglycémie, il bloque l’insuline et augmente notablement le taux de sucre dans notre sang pour fournir de l’énergie à notre corps en stress. Et c’est lui qui envoie des messages au cerveau pour lui dire qu’il faut manger, surtout des cochonneries de préférence !
Mais pourquoi ce bidou ? Parce que pour stocker toute cette énergie, c’est l’endroit idéal, car le plus proche de nos glandes surrénales qui sécrètent nos hormones et qui se situent près des reins. CQFD !

Alors que faire ?
Une seule réponse : se reposer et se détendre. Même si ce n’est pas toujours facile.
La solution est là. Rien de tel pour rééquilibrer vos niveaux hormonaux.
Et n’imaginez surtout pas régler le problème en mangeant moins, voire en supprimant tout gras de votre alimentation : vous obtiendriez l’effet contraire.
Tout comme il est inutile de faire du sport à outrance le week-end, pour tenter de combler le manque d’exercice de la semaine.
Tout ceci serait contreproductif.
Les vacances arrivent pour beaucoup d’entre nous, cela va être le moment idéal pour se reposer, bien s’alimenter, bouger un peu plus, prendre soin de soi.
La marche par exemple, pratiquée régulièrement, est un excellent sport pour lutter contre la graisse abdominale.
Question alimentation, profitez de la saison pour consommer fruits et légumes colorés : mettez plein de couleurs dans vos assiettes, ce sera signe de bons apports en antioxydants. Pensez aussi aux poissons gras, au thé… et même à un verre de bon vin rouge.
Faites-vous du bien !!



C’est à vous !

2 commentaires:

  1. j'ai pris l'habitude - depuis longtemps - de marcher en serrant ventre et fesses , ça soulage les lombaires , et ça aide à rester tonique -
    le vélo et les petites côtes du verger finissent de raffermir tout ça.
    le résultat n'est pas parfait,bien sûr , mais c'est mieux !!!! :) pour ne mamy...MDR

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, je fais souvent cela moi aussi !

      Supprimer

Imprimer