image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

mercredi 30 septembre 2015

Papotons au salon - Septembre 2015 (1)


Photo du site boiremanger.net



Même si l'on s'en défend, nous avons tous des préjugés.
Et sur ce thème, j'ai trouvé l'histoire amusante !

Lorsqu'on parle grands vins, nous viennent immédiatement à l'esprit des noms de grands crus prestigieux.
Mais j'imagine qu'aucun n'aura pensé à citer un vin du Languedoc Roussillon. Ils ont plutôt mauvaise réputation dans l'ensemble et on les assimile pas à de grands vins.

Un viticulteur de la région, doublé d'une casquette de restaurateur, en a eu marre, car il avait beau soigner la qualité de ses vins, être attentif à ses parcelles, ramasser soigneusement le raisin à la main... rien n'y faisait.
Les idées reçues ont la vie dure et son vin restait assimilé à une vulgaire piquette.

Alors il a pris tout le monde au mot et a appelé son vin "vin de merde" !!
Et ça a marché ! Son vin s'est vendu et continue à se vendre avec succès car ce vin de merde qui se décline en blanc, rosé et rouge à un bouquet et des arômes qui font vite oublier ce que suggère son nom.

Et puis c'est cocasse d'aller chez un caviste pour lui demander s'il a du vin de merde !
Et quel effet sur votre table lorsque vous posez la bouteille devant vos convives !! ☺

J'ai bien aimé cette histoire : une bonne façon de mettre un coup de pied dans la fourmilière ne trouvez-vous pas ?!!

Mais tout compte fait, quand on y réfléchit deux secondes, avoir des préjugés c'est se forger une opinion à partir de suppositions... suppositions acquises par notre éducation, nos proches, notre perception des choses... un peu léger tout cela...
En fait on voudrait que chacun et chaque chose rentre dans un moule et que rien ne dépasse.
On fait des raccourcis faciles. La différence gêne.
Alors oui, que c'est difficile de ne pas avoir de préjugés et je suis la première à le reconnaître car j'ai des préjugés.
Et c'est difficile d'admettre qu'ils nous induisent en erreur tant on voudrait les tenir pour acquis.

Un préjugé dont j'ai mis du temps à me débarrasser, c'est celui qui consistait à penser que si une personne était obèse c'est d'abord parce qu'elle l'avait bien voulu et puis elle n'avait qu'à arrêter de se goinfrer pour perdre du poids.
Horrible de penser ça n'est-ce pas ?!!
Horrible parce que c'est faux, simpliste et réducteur.
Mais c'est pourtant une croyance bien répandue ?!!
C'est en m'intéressant au sujet, en choisissant d'aller au-delà de mon préjugé, en voulant comprendre pourquoi quelqu'un devenait obèse que j'ai compris.
Compris et entendu ce qui se cachait derrière ses kilos : la souffrance, la douleur physique et morale, le mal être, le regard des autres, le rejet souvent... bref, plein de préjugés.

Je suis contente d'avoir passé ce cap, d'avoir dans mes réflexions fait voler en éclats ces idées reçues.
Mais qu'ils ont la vie dure ces préjugés... et j'en ai tellement d'autres à combattre... vous aussi sûrement !

Sans compter ces préjugés que nous avons vis à vis de nous mêmes !!
Il n'y a pas plus tenace que ceux-là... toutes ces idées fausses qu'on a sur nous et qui nous entravent...
Ne croyez-vous pas qu'on a tendance à trop s'interdire de faire des choses ou d'agir à cause des idées reçues que nous avons sur nous ?
Peut-être faudrait-il tout bonnement essayer avant de dire que ce n'est pas possible... Réflexion du jour ! ☺

19 commentaires:

  1. Oui les préjugés sont difficiles à combattre parfois car c'est souvent acquit depuis l'enfance. On a enfoncé le clou jour après jour car je crois que dans le temps, les personnes ne cherchaient pas trop à connaître le vrai du faux. Les médias n'étaient pas là, la télévision non plus. L'instruction a joué un grand rôle aussi, les croyances et on sait que l'être humain a toujours tendance à se donner raison parce qu'il ne connaît parfois autre chose.

    J'ai comme tout le monde des préjugés mais à chaque fois je me bats contre car je sais que cela fait des dégâts. J'essaie aussi de les garder pour moi.
    J'ai souffert de ces fameux préjugés pendant des années et sans rentrer dans des détails trop privés, je dirai qu'une personne très proche dans ma belle famille ne vivait qu'en fonction de cela et qu'il régnait souvent une ambiance dictatoriale
    au sein de la famille.
    Donc j'ai pu constater que pour certains, c'est un manque total de bon sens, parfois même d'intelligence, d'égoïsme aussi.

    Il faut beaucoup de temps pour faire tomber les préjugés. Oui, j'en ai aussi envers moi-même mais je ne pense pas honnêtement qu'ils soient faux. On se supporte et c'est déjà beaucoup. On peut se faire du mal c'est certain mais je me demande si cela ne permet pas tout de même de se voir sans aucune complaisance et essayer de changer un peu son point de vue. Déjà se dire, oui j'ai des préjugés envers autrui ou envers moi, c'est déjà se recentrer et le premier pas est fait.

    Je suis entièrement d'accord : dire ce n'est pas possible c'est ridicule, il faut au moins essayer une fois!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui j'oubliais de dire que ce vigneron a eu franchement raison. Je ne comprends pas ce manque d'intérêt pour les vins de cette région.

      Supprimer
  2. il est très fort ce vigneron!
    bravo pour son audace! :)

    nos vins sont très bons! c'est quoi ces préjugés...de merde...? - désolée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me doutais bien que tu réagirais !! ☺

      Supprimer
  3. Ah ces préjugés !
    Mon petit fils est diabétique....diabète découvert alors qu'il n'avait que 6 ans (il vient d'en avoir 15 ) ....ses parents faisaient très attention à sa consommation de sucre...et ils ne mangeaient des bonbons qu’occasionnellement !!! et bien il en a souffert de ces préjugés ! c'est de ta faute lui disaient certains "copains"....t'as mangé trop de sucre...réflexion que faisait évidemment les parents de ces enfants !

    En tout cas , il a trouvé la parade ce vigneron-restaurateur....et il le vend son vin ! chapeau !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,

    Effectivement, j'ai souffert, (je souffre) de ces préjugés, car je les appliques encore en vers moi-même (tout est MA faute, mon dieu. je suis une mauvaise... lol, en gros cela pourrait donner cela.) Je suis donc en train de me réconcilier avec moi-même, cela va prendre du temps, mais j'ai accepté, petit à petit, que je ne guérirais pas en un jour.

    Belle journée à tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut du temps c'est certain, mais ça en vaut vraiment la peine.
      Faire la paix !

      Supprimer
  5. Bonjour à toutes
    Et bien j'en boirais bien un ptit verre de ce vin de m....:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu as raison : il faut que j'essaie d'en trouver !

      Supprimer
  6. Bonjour les filles ! Me voici de retour dans la maison. Elle m'a manqué, VOUS m'avez manqué.
    L'été fût difficile, j'avoue que j'ai souvent perdu espoir.
    Mais cela est derrière moi, alors passons au présent illico.
    Je suis installée depuis peu dans mon nouveau sweet home.
    Moi et mes deux matous dans un joli T2 dans une petite résidence calme.
    J'ai repris le boulot de manière plus régulière, cela est bon pour le moral et le porte-feuille !
    Bien sûr, ces derniers mois ont laissé des traces, mais je suis prête à reprendre de belles et bonnes habitudes de vie.
    Et je suis sûre que vous allez m'y aider !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahhhhhhhhhhh !!!!
      Te revoilou Valérie !
      Ca fait bien plaisir de te lire, je suis vraiment ravie de te retrouver car tu nous as manquée toi aussi !
      Bon allez, ces mois difficiles sont derrière toi maintenant et c'est parti pour du meilleur !!

      Supprimer
    2. bonjour Valérie!
      on oublie les moments pas cool!
      bonne résolutions, nouveau départ! c'est tout bon !

      Supprimer
    3. On est content de te voir revenir Valérie !!!!
      Un appartement, tes 2 miaous et les copines d'ABC vont te faire repartir du bon pied et à toi le meilleur.
      Bises

      Supprimer
    4. Hyper heureuse de te lire Valérie! Là franchement tu manquais à Abc. Et du boulot en plus, c'est ce qu'il te fallait.
      Mais ouiiiiiiiiiion est là............et oui on va t'aider......
      ♥♥

      Supprimer
    5. Merci les copines ! J'ai trop d'absence, je ne vais certes pas tout lire.
      Allez, je prends le train en route, je potache mes notes sur la méthode et je passe vous voir tous les jours :)

      Supprimer
    6. Venir tous les jours ?? Et comment ! Histoire de rattraper tout ce temps où tu as déserté !! ☺

      Supprimer
    7. Quand tu passes, mine de rien tu peux laisser tes menus, et à l'occasion faire une photo d' une petite recette.
      Dog n'a pas changé, elle la publiera.

      Supprimer
    8. Changer pour être pire, ce n'est pas la peine non plus !! ☺

      Supprimer
  7. Coucou Valérie !
    Plaisir de te lire à nouveau ! Bonne et belle continuation ....et go pour un avenir heureux !

    RépondreSupprimer

Imprimer