image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

vendredi 24 avril 2015

PST à l’orientale (IG bas)






Ingrédients pour 2 personnes
50 g de petites protéines de soja texturées
Tamari
2 ou 3 carottes
Olives vertes
Citron confit
Ras el hanout
Semoule complète
Sel, poivre
2 cuillères à soupe d’huile d’olive


Préparation
Faite tremper les PST 15 à 20 mn dans un bol d'eau froide aromatisé de tamari.
Essorez-les bien dans vos mains (gardez le jus de trempage) et mettez-les dans une cocotte dans laquelle vous aurez fait chauffer l’huile.
Faites revenir à feu vif pour que les PST colorent.


Ceci fait, ajoutez les carottes coupées en petits dés, des petits morceaux d’écorce de citron confit, les olives, épice, sel et poivre.
Versez le jus de trempage, couvrez et laissez mijoter 45 minutes environ (surveillez s’il faut ajouter un peu d’eau en cours de cuisson).



Pendant ce temps, préparez la semoule et au moment de servir ajoutez-la dans la cocotte avec les PST.
Vérifiez l’assaisonnement et servez aussitôt


La prochaine fois, je pense que j’ajouterai de la courgette en plus.


Le plat de Pascale, une amie du groupe FB, avec de la courgette en plus





5 commentaires:

  1. Elle me plait beaucoup cette recette !
    Je la tenterai dès mon retour en France, avec de la courgette aussi, et du cumin, et bien sûr, du couscous de sarrasin sans gluten. . .

    RépondreSupprimer
  2. Voilà je l'ai faite mais avec du quorn à la place des pst car mon mari ne support plus le soja. J'ai ajouté un peu de courgette aussi. Je pense que la fois prochaine, je mettrai moins de tamari et un peu de bouillon de poulet dégraissé. J'ai eu la main lourde avec le citron et les olives mais c'était très bon quand même

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et ne supporte pas plus le quorn!!!!☻

      Supprimer
    2. Il va y avoir des ajustements à faire alors !!

      Supprimer

Imprimer