image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

jeudi 12 février 2015

Confiture d'oranges amères (IG bas)


Je me suis basée sur deux recettes de « grand-tantes » qui faisait la confiture sur 3 jours. J'ai adapté pour la méthode en gardant les grands principes.

1ère version



Cette première version emploie la totalité du fruit.

Ingrédients :
13 oranges, lavées ce qui représente 1852 kg
1 citron non traité
750 gr de fructose
1800 ml d'eau
3,5 gr d'agar-agar dilué dans un peu de jus

Ustensiles nécessaires :
Grande casserole
Grand contenant en plastique ou en terre pour l'oxydation
1 étamine pour les pépins et un peu de fil alimentaire

Procédé :
1er jour
J'ai enlevé les « deux têtes » des mes oranges car la peau était très épaisse mais vraiment trop à cet endroit et elles étaient très amères mais cela n'est pas toujours nécessaire.


Ensuite, coupez en lamelles et ôtez les pépins que vous gardez dans un bol
Pendant cette manipulation, récupérez au mieux le jus


Recouvrir les oranges d'eau. J'ai opté pour la même quantité.


Recouvrir les pépins d'eau, dans ce cas 200ml


Repos 24 heures pour les oranges et pépins



2è jour
Les oranges ont macérés au moins 24 h
Les pépins ont donné la pectine et votre eau est gélatineuse
On récupère les pépins et on les place dans l'étamine, on presse et on récupère la pectine, on ferme l'étamine avec un fil alimentaire et on garde suffisamment de fil de manière à pouvoir l'attacher à la anse de la casserole.





Pressez le jus du citron et l'ajouter au mélange orange

Versez le tout dans une casserole, la pectine, et votre petite bourse de pépins que vous attachez pour qu'elle ne se balade pas dans la casserole

Vous amenez à ébullition

On cuit ce mélange 1 h à feu doux mais gardez toujours un petit bouillonnement ainsi qu'un couvercle.
Il est impératif de surveiller sans arrêt pour arrêter la montée du mélange.



Au bout, on stoppe, on laisse refroidir un peu et on ajoute le fructose que l'on mélange convenablement. On remet dans le contenant en plastique avec les pépins dans la bourse et on laisse à nouveau reposer 24 h

Pour obtenir le poids du fructose qui me convenait, j'ai pesé mon mélange sans pépins et j'ai ajouté le fructose au fur et à mesure. J'ai commencé très bas mais les oranges étaient très amères.

3è jour
Ébouillantez vos pots
Faites chauffer votre four sur 110°
Mettez vos pots et les couvercles dans le four pendant le temps de la préparation

Versez votre mélange dans la casserole avec les pépins toujours dans la bourse attachée à l' anse
Amenez à ébullition en mélangeant pour que cela n'attache pas
Diluez l'agar dans un peu de jus prélevé ou dans de l'eau mais juste un peu
Dès l'ébullition atteinte, cuire en baissant la température et en mélangeant régulièrement. Ajoutez l'agar vers la fin
Cuisson 25 minutes. Ne jamais dépasser 45 minutes

On sort les pots pour les remplir, on ferme, on fait le vide en les retournant sur le couvercle.
Attention c'est chaud !
Remettre les pots, couvercles vers le haut et sans se toucher, fermez la porte, gardez les 110° un 1/4 h pour récupérer la chaleur et stoppez. Laissez refroidir

Astuce : je ne l'ai pas fait ici mais si vos oranges ou autres agrumes sont trop amères, vous avez intérêt à faire tremper les fruits préalablement et de jeter l'eau. La dernière eau, il faudra la garder bien entendu.
L’amertume ne s'en va qu'avec l'eau. Trop de sucre accentue et caramélise de trop.
J'ai choisi de faire des lamelles mais je sais qu'on peut également hacher les oranges.


2ème version





Ici on emploie seulement les épluchures de 3 oranges et 1 citron et son jus
Ingrédients :
13 oranges au total
On en garde 3 à laver
1 citron non traité à laver
550gr de fructose
200 gr de miel d'acacia à la vanille
1700 ml d'eau
6,5 gr d'agar dilué dans un peu de jus

Ustensiles nécessaires :
Grande casserole
Grand contenant en plastique ou en terre pour l'oxydation
1 étamine pour les pépins et un peu de fil alimentaire

1er jour :
Épluchez 1es oranges mais gardez la peau de 3 oranges
Coupez en morceaux, enlevez les pépins et réservez dans un bol
Faites la même chose avec le citron non traité
Faites des fins bâtonnets avec la peau des 3 oranges et du citron et ajoutez au mélange : poids du mélange 1387gr, placez dans le contenant en plastique ou autre
Ajoutez 1700ml d'eau


Recouvrir de 200ml les pépins, protégez
Repos 24 h pour les fruits et pépins


Procédé :
2è jour :
On fait comme dans la première version et donc :
On récupère les pépins et on les place dans l'étamine, on presse et on récupère la pectine, on ferme l'étamine avec un fil alimentaire et on garde suffisamment de fil de manière à pouvoir l'attacher à l' anse de la casserole.

*Je rappelle que le citron est déjà dans le mélange.

Versez le tout dans une casserole, la pectine, et votre petite bourse de pépins que vous attachez pour qu'elle ne se balade pas dans la casserole

Vous amenez à ébullition

On cuit ce mélange 1 h à feu doux mais gardez toujours un petit bouillonnement ainsi qu'un couvercle.
Il est impératif de surveiller sans arrêt pour arrêter la montée du mélange.


Au bout, on stoppe, on laisse refroidir un peu et on ajoute le fructose et le miel que l'on mélange convenablement. On remet dans le contenant en plastique avec les pépins dans la bourse et on laisse à nouveau reposer 24 h

J'ai décidé de garder la même quantité pour le sucré mais 2 différents

3è jour
Ébouillantez vos pots
Faites chauffer votre four sur 110°
Mettez vos pots et les couvercles dans le four pendant le temps de la préparation

Versez votre mélange dans la casserole avec les pépins toujours dans la bourse attachée à l' anse
Amenez à ébullition en mélangeant pour que cela n'attache pas
Diluez l'agar dans un peu de jus prélevé ou dans de l'eau mais juste un peu
Dès l'ébullition atteinte, cuire en baissant la température et en mélangeant régulièrement. Ajoutez l'agar vers la fin
Cuisson de 25 minutes j'ai recuit le lendemain en rajoutant de l'agar. Ne jamais dépasser 45 minutes

On sort les pots pour les remplir, on ferme, on fait le vide en les retournant sur le couvercle.
Attention c'est chaud !
Remettre les pots, couvercles vers le haut et sans se toucher, fermez la porte, gardez les 110° un 1/4 h pour récupérer la chaleur et stoppez. Laissez refroidir

Remarque : j'avais moins de pépins dans ces 13 oranges et je pense que le miel a changé la texture de la confiture. Elle contient moins d'épluchures aussi et donc il a fallu ajouter plus d'agar.



Résultat vraiment excellent pour les deux versions. Plus ou moins d'épluchures, une affaire de goût!



14 commentaires:

  1. Elle est magnifique ta confiture Mireille, quelle belle couleur ! et tu dois te régaler...........Merci à toi pour cette belle recette.

    RépondreSupprimer
  2. Alors moi on me donne un pot je le mange en deux temps , il ne fait pas un plis le pauvre mais le faire mamannnnnnnn poufffff c'est trop long j'ai pas assez de patience

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et que fais-tu du plaisir de faire Luce ?!!
      De te dire : c'est moi qui l'ait fait !

      Supprimer
    2. moi aussi j'aime cette confiture mais comme le dit Luce trop long pas le courage de mis mettre .en ce moment pas le courage de me faire a manger bonne soirée a toutes

      Supprimer
    3. moi aussi j'aime cette confiture mais comme le dit Luce trop long pas le courage de mis mettre .en ce moment pas le courage de me faire a manger bonne soirée a toutes

      Supprimer
    4. Dommage que vous habitiez trop loin l'une de l'autre, sinon vous auriez pu vous y mettre ensemble !

      Supprimer
  3. Bravooo mireille pour cette recette si bien expliquée ..yapluka .)) tu prend quoi comme oranges?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. l'orange amère comme le nom de la confiture mais j'ai eu très dur à en avoir.C'est très court la saison, juste en janvier et pas tout le mois

      Ah je suis d'accord Dog, c'est vraiment du plaisir car on obtient quelque chose d'excellent et pas du tout un pot de sucre avec un goût d'orange

      Supprimer
    2. C est pour cela que j ai posé la question car je n en aie jamais vue ..penses tu que la recette soit réalisable avec une autre orange?

      Supprimer
    3. Pour moi la saison c'est début février pendant 15 jours, du coup ce sera mon deuxième we confitures oranges amères d'autant que c'était la première fois que je les faisaient au fructose et du coup je les ai trouvées trop sucrées. Ma recette est un peu différente (4 jours de préparation avant cuisson définitive ☺☺☺) et je mélange oranges amères et oranges maltaises.

      @ Bibi - La recette peut être faite avec d'autres oranges mais tu n'auras pas le goût particulier de l'orange amère. Mieux vaut peut être mélanger avec citrons et jus de clémentines pour faire une confiture d'agrumes. Il faudra peut être aussi augmenter un peu l'agar agar pour compenser les pépins qui risquent d'être moins nombreux (mais je ne suis pas une spécialiste des confitures avec la pectine de pépins d'oranges)

      Je suis tout à fait d'accord avec Mireille et Dog rien à voir avec celles que l'on trouve dans le commerce

      Supprimer
    4. Ah si on laisse macérer plus longtemps, cela devient 4 jours ou même 5.

      Je n'en suis pas à mes premières confitures d'oranges et donc la différence est l’amertume. Une autre orange est plus douce. Je crois qu'on emploie les oranges amères qu'à des fins culinaires. L'orange normale vient de l'oranger tandis que l'amère vient du bigarade. On l'appelle aussi l'orange de Séville. Les miennes viennent d'Espagne et j'ai commandé à plusieurs endroits.Il vaut mieux les commander à temps car elles arrivent et tout le monde saute dessus. C'est très rare de trouver encore des oranges au mois de février car on dit que la saison des agrumes est de fin décembre à fin février mais tous les maraîchers interrogés m'ont dit que l'orange amère est ultra courte. Là où je me suis procurée c'est un spécialiste et il se fournit même à Rungis pour certains produits

      Ma recette vient de la grand-tante à mon mari et l'autre de la grand-tante anglaise d'une très bonne connaissance à moi

      Mes oranges étaient accompagnées d'un feuillet de l'agriculteur et donnait une recette quasiment proche des miennes sur trois jours.

      Alors, il a marmelade, confiture et compote, tout est une affaire de goût. Mes deux versions sont extra et j'ai voulu essayer avec un peu de miel cette fois-ci pour l'une des versions et je ne regrette pas mais il faut plus d'agar surtout en fonction des pépins.

      Supprimer
  4. J'ai goûté 1 fois de la confiture d'orange amère...je n'avais pas aimé....mais faite selon ta recette Mireille c'est sûrement complètement différent....il faudrait que je trouve le temps...mais aussi des oranges amères !!! Tout comme Bibi , je n'en ai jamais vues !!! Et maintenant il va donc falloir attendre janvier 2016 !! ☺

    RépondreSupprimer
  5. Ohhh, merci Mireille ☺☺☺!
    J'adore cette confiture, toutes les confitures d'agrume.....mais comme les copines je n'ai jamais trouvé d'oranges amères ?
    Je poserai la question, on ne sait jamais...
    Merci pour ce très beau boulot, comme d'habitude,
    ♥☺♥

    RépondreSupprimer

Imprimer