image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

mercredi 7 janvier 2015

Le radis noir


Photo du site mes-graines-germees



On l’appelle aussi radis d'Espagne, radis d'hiver, raifort des Parisiens, raifort cultivé


Qu’est-ce que c’est
Le radis noir fait partie de la famille des brassicacées.
Cette plante herbacée annuelle ou bisannuelle peut atteindre jusqu’à 1 m de hauteur.
Ses feuilles sont rêches au toucher et ses fleurs, blanches ou violettes, forment des grappes.
Sa racine comestible est volumineuse et peut mesurer jusqu’à 50 cm.
Elle est noire à l'extérieur et blanche à l'intérieur, elle est épaisse et dégage une forte odeur.
Le radis noir se cultive par semis de mai à début août et se récolte deux mois après.
Il sera plus ou moins fort en goût selon l’irrigation dont il aura bénéficié.
La meilleure saison de consommation du radis noir est l'hiver.


Histoire
Le radis noir est un très ancien légume. Cultivé en Chine, il est apparu ensuite chez les Égyptiens, les Grecs et les Romains.
On ne commencera à en trouver trace en France que vers le XVIIIe siècle.


Propriétés
Le radis noir agit sur notre appareil digestif.
Il calme les ballonnements et aide à la digestion.
C’est un bon draineur du foie et en augmentant la sécrétion de bile, il aide à l’élimination des toxines.
Il est bon également pour notre transit intestinal et soulage la constipation, les coliques et les migraines digestives.
Il aide au nettoyage des reins pour éviter la formation de cristaux d'acide urique.

En usage externe, il apaise les érythèmes et les coups de soleil.

Son jus est utilisé contre la toux et comme fortifiant.

La racine de radis noir est enregistrée dans la liste des plantes médicinales de la Pharmacopée française.


Nutriments
Le radis noir n'est pas très nutritif.
Il est très riche en eau, en fibres et en vitamine C et contient aussi des vitamines du groupe B ainsi que du soufre, du potassium et du calcium.


Comment le consommer
On le consomme cru, pelé et coupé en lamelles ou râpé. On peut adoucir son goût avec un peu de crème si on préfère.
Il peut également être cuisiné de la même façon que les navets.


Sous quelle forme le trouve-t-on
On trouve facilement du radis noir en supermarché ou sur les marchés.
Il faut qu’il soit bien ferme et que sa peau soit lisse et non fripée.
Placé dans un endroit frais, il se garde jusqu’à 3 semaines.

Le jus du radis noir est extrait en phytothérapie pour être commercialisé sous forme d'ampoules ou de gélules. Il est alors indiqué dans le traitement des troubles digestifs ou hépatiques, des érythèmes, ainsi que dans la prévention des troubles cardiovasculaires.


Contre-indications
Il faut éviter d’en consommer lorsqu’on souffre d’obstruction des voies biliaires.
Il est également déconseillé en cas d'ulcère de l'estomac, de gastrite ou de pathologies qui affectent la thyroïde.
Dans quelques rares cas, il peut causer des brûlures d’estomac ou des allergies cutanées.

9 commentaires:

  1. J'adore le radis noir, le blanc aussi et le rose.....je les aime tous !
    En général je râpe les radis avec une râpe moyenne, puis je les sale et je laisse dégorger pendant 1/2 heure.
    Puis je les essore, en pressant bien pour faire sortir l'eau de végétation (et le sel), puis j'ajoute du persil, de la ciboulette, ce que j'ai sous la main, de la crème de soja et du vinaigre.....un peu de poivre et je me régale ☺!
    Merci de remettre ce légume trop souvent oublié à l'honneur Dog,
    ♥☺♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais en faire ce soir et je vais essayer : radis,carotte et pomme avec citron.
      Tu laisses dégorger pourquoi Estelle? Pour l'attendrir ou ????
      Je verrai si je le digère car en général, les radis amènent des soucis intestinaux et je lis que celui-là pas?

      Supprimer
    2. Mireille, je laisse dégorger pour enlever le "piquant' du radis, ça le rend aussi croquant, je fais pareil pour le concombre, par exemple, je pense aussi que ça le rend plus digeste. C'est comme ça que ma grand mère faisait, et aussi, s'il en reste, ça se garde bien, puisqu'il y a beaucoup moins d'eau de végétation.
      Je ne sais pas si mes explications t'aideront....
      ♥☺♥

      Supprimer
    3. Je me pose une question. Comme le jus est extrait pour en faire des ampoules en phytothérapie, est-ce que les principes actifs ne sont pas justement contenus dans le jus ? Alors, les faire dégorger, c'est peut-être se priver de ses bienfaits ?

      Supprimer
    4. Non, je ne crois pas....c'est comme pour la choucroute...saler la choucroute renforce au contraire ses bienfaits, c'est le principe de la lactofermentation je crois ... ici, le sel ne fait que faire sortir l'eau des légumes, pas les vitamines ni les nutriments.
      Dans les ampoules, tu trouves le jus de légume centrifugé.
      ♥☺♥

      Supprimer
    5. J'en prends quelquefois en ampoules car je 'aime pas du tout, du tout le goût piquant du radis noir.
      Je n'arrive pas à manger les roses et blancs quand ils sont cultivés par mes voisins à la campagne, ils piquent aussi alors qu'au marché ils croquent seulement.
      Une histoire d'arrosage parait-il !

      Supprimer
    6. une histoire d'eau....donc !

      Supprimer
  2. Je viens de faire une recette que je mettrai sur Abc. Excellent!

    RépondreSupprimer
  3. Je ne le fais jamais dégorger mais par contre, je n'en ai jamais cuisiné.

    RépondreSupprimer

Imprimer