image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

samedi 31 janvier 2015

Goulasch (IG bas)





Ingrédients
1 kg de bœuf (bourguignon, gite, paleron...) coupé en cubes
500 g d'oignons
1 grosse boîte de tomates concassées
2 poivrons
3 cuillères à soupe de paprika (oui, oui, il faut ça !)
2 cuillères à soupe d'origan
2 cuillères à soupe de cumin
1 cuillère à café rase de Cayenne (ou plus selon votre goût)
1 grand verre de vin rouge
Huile d'olive
Sel



Préparation
Faites chauffer un peu d'huile dans une cocotte et faites dorer la viande.
Réservez.
Épluchez et émincez les oignons, détaillez en petits cubes les poivrons et faites fondre le tout dans la cocotte.

Remettez la viande, ajoutez les tomates, les épices. Arrosez avec le vin.
Et c'est parti pour 3 heures de cuisson minimum (réchauffé c'est encore meilleur, alors n'hésitez pas à préparer la veille !)
Vérifiez l'assaisonnement en cours de cuisson.
J'ai servi avec du quinoa.






5 commentaires:

  1. Merci Dog pour cette recette haute en couleur.......un bon plat d'hiver........Bises

    RépondreSupprimer
  2. C'est un plat que je fais souvent en hiver, surtout lorsque je reçois à la maison un grand nombre de convives. Ma recette ressemble à la tienne Dog, et j'en prépare toujours une grande marmite...parce que oui, réchauffé c'est encore meilleur!
    J'en fais une soupe, je coupe les morceaux de viande en petits dés, j'y met autant d'oignon que de viande, et jamais de vin, mais c'est une bonne idée, j'essayerai la prochaine fois, plus des lardons....
    Merci d'avoir mis ce plat à l'honneur,
    ♥☺♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des lardons en plus ce doit être sympa en effet.
      Merci à toi !

      Supprimer
    2. Je mets aussi des lardons et en retirant les 5 choses que je n'aime pas, je fais du bourguignon tout simplement !!
      Et c'est très bon !

      Supprimer
    3. C'est vrai : c'est bon aussi !

      Supprimer

Imprimer