image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

mardi 30 septembre 2014

Confitures en cascade (IG bas) rhubarbe,pêches et nectarines,cerises noires,abricots et amandons,fraises,prunes rouges, reine-claude


Confiture de rhubarbe GP/PL
Confiture de pêches de vigne et nectarines GP à cause des pêches
Confiture de cerises noires GP/PL
Confiture d'abricots aux amandons* GP/PL
Confiture de fraises** GP/PL
Confiture de prunes rouges (les prunes pas très sucrées) GP
Confiture de Reine-Claude (pas très sucrées non plus) GP


 

                            Rhubarbe                                          Abricots et amandons

 

                            Reine-Claude                                Prunes rouges

Cerises noires, fraises, pêches et nectarines
  

Fait au Cooking chef, batteur souple ou au mélangeur pour garder de gros morceaux : je n'ai pas de bassine en cuivre

mélangeur 

 
   


Le procédé est identique pour chaque fruit

Ingrédients :
De 2.5 à 3 kg net de fruits
1 beau citron non traité
Fructose : 100gr de fructose par kg ou moins, à adapter selon le fruit
ou
Sucre de bouleau, à doser selon votre goût
ou
Sucre de coco, à doser selon votre goût et le fruit surtout
Pectine de pomme : 1 petit pot de 100 gr
Agar-agar : 4 gr pour à partir de 2.3kg /2.5kg

Procédé :
Lavez les fruits
Dénoyautez et coupez en morceaux
La veille, dans un contenant fermé, mélangez le sucre et un jus de citron

 






Le lendemain :
Ebouillantez vos pots
Dans un four préchauffé à 110°, déposez les bocaux ouverts et leurs couvercles et fermez le four
Récupérez le jus, l’amener à ébullition à 105° et le maintenir quelque temps afin de le réduire un peu et le rendre plus sirupeux

Ajoutez les fruits et la pectine de pommes, amenez à nouveau à ébullition et laisser cuire jusqu’à obtention de la consistance souhaitée

Au bout, ajoutez l’agar en poudre et faites cuire 1 à 2 minutes



batteur souple et fin de cuisson

Sortez les bocaux du four (chaud !), les remplir, les fermer et les retourner pour faire le vide d’air
Les remettre dans le four sur 110°, couvercles vers le haut, laissez quelques minutes sur 110° pour récupérer la perte de chaleur avec l’ouverture du four
Stoppez et laissez vos pots se refroidir dans le four sans ouvrir le four.  Vous entendrez par la suite un joli « plop »

* pour les amandons des abricots : je garde les noyaux, les casse et concasse les amendons récoltés à ajouter en dernier lieu
** pour les fraises il faut plus d’agar






Pain bâtard ou pain parisien (IG bas)



Ingrédients :
Hydratation totale de 80%
150gr de levain intégral tout point ou prêt à l'emploi
100gr de farine de Kamut intégrale
100gr de farine de seigle (150/170)
70gr de farine intégrale T150
30gr de gluten
5gr de Fleur de sel
225ml d'eau non chlorée, tempérée

Si vous voulez le faire à la levure, il vous faut modifier les points suivants :
145gr de farine intégrale T150 au lieu de 70
300ml d'eau non chlorée, tempérée au lieu de 225

7gr de levure sèche (micro billes) à ajouter tel quel
ou
14gr de levure fraîche à délayer impérativement dans un peu d'eau prélevée + une petite pointe de fructose
ou
25gr de levain fermentescible à ajouter tel quel

Déroulé :
Frasez (mélangez) les farines, le gluten, l'eau sans le sel
Autolyse de 20 minutes (repos)
Ajout du levain, pétrissage au pétrin spirale pendant 10 mm et ajout du sel en fin
Pointage (1ère levée) dans un contenant fermé pendant 6 heures
Détente de la pâte (repose après un pointage) pendant 10 mm en boulant (formez une boule de manière restructurer le gluten)
Façonnage du bâtard avec 2 ou 3 rabats sans force et
Apprêt (2ème levée) sur lin fariné ou plaque à pâtisserie pendant 1h30
Préchauffage du four avec ma pierre entretemps sur 240° (pour moi)
Cuisson sur pierre, grigne et coup de buée : 10 mm sur 240°, baissez de 20° et poursuite pendant 15 mm
Ressuage (évacuation de l'humidité) sur une grille



Déroulé pour la levure :
Mélangez (frasez) les farines, le gluten, une grosse partie de l'eau sans la levure et le sel
Autolyse (repos) 20 mm
Ajout de la levure avec le restant de l'eau en ouvrant un peu votre mélange et commencez le pétrissage en ajoutant le sel en fin (jamais le sel et la levure ensemble)
Pour vos levées, il vous faudra être plus attentif; la levure pointe beaucoup plus vite.  Au bout d'une heure, je vous conseille d'aller voir comment se comporte votre pâte.
Pour le reste, vous faites exactement la même chose

Les durées et températures de cuisson peuvent être totalement différentes selon le mode de cuisson des fours, les programmes et le choix de l'ustensile pour la cuisson

La réalisation par Dog et pour information, elle a doublé les proportions :





Deuxième version de Dog :

A la place du kamut j'ai mis de l'amarante.
J'ai doublé les quantités et j'ai mis 350g de levain.
La pâte est très collante pour faire les rabats il est nécessaire d'ajouter un peu de farine.

Pointage pour moi 3 heures
Apprêt 1h30

Cuisson 10 mn 240°C + 50 mn 200°C + 10 mn éteint + 5 mn entreouvert










Vos menus du mardi 30 septembre 2014


Bonjour la maisonnée !

Le tofu en Chine ! Le pois chiche, etc....


Photo du site www canardumekon com


Dernièrement, la chaîne de télévision Arte avait diffusé une émission sur le tofu en Chine
Rediffusion le jeudi 2 octobre 2014 à 18h45
Rediffusion le jeudi 16 octobre à 11h20

J'aurais aimé vous en parler dès le 18 septembre mais l'arrivée de l'automne a chamboulé mes plans et donc veuillez me pardonner si j'ai l'air de faire du réchauffé !!

La cuisinière allemande Sarah Wiener nous propose son périple en Asie et nous fait découvrir ses aliments et recettes de cuisine.

Je cite Carol qui vous en a parlé dernièrement : "Sarah part à la découverte de la gastronomie de l’État de Gujarat, à l'ouest du pays, où personne ne mange de viande. Ici, le pois chiche est la base de l’alimentation : il est très nourrissant et riche en protéines. C'est l'ingrédient de base du sabji, un plat épicé que notre chef apprend à préparer auprès d’une famille d’agriculteurs. Elle se rend ensuite dans une coopérative de petits producteurs de lait avec lequel on prépare des incontournables de la cuisine indienne : le ghee, beurre clarifié, le lassi, une boisson à base de yaourt, ou encore le khoya, une pâte de lait sucrée. Sarah est ensuite invitée à dîner chez Bijen et sa femme, chez qui elle goûte un biryani aux légumes et un dhokla, galette salée cuite à la vapeur. Le végétarisme est aussi de mise dans les restaurants, comme le prouve Shankar Basnet, chef dans un complexe hôtelier, en préparant l’undhiyu, le plat emblématique de la région.

Dernièrement, c'était plus particulièrement le tofu qui était mis à l'honneur et c'est donc sur le marché de Shaoxing, ville légendaire de l’Est de la Chine que Sarah Wiener nous emmène, pour nous familiariser avec toutes les déclinaisons de ce fromage de soja.
Il est en effet un aliment clé pour la gastronomie végétarienne

Lien vers Arte, émission en replay

Vous serez peut-être amenés à surfer sur Arte car l'émission date du 18 septembre dernier.

J'ai téléchargé les recettes proposées sur Arte pour ceux ou celles que cela intéressent à adapter vraisemblablement pour la méthode.

Belle semaine !

lundi 29 septembre 2014

Boulettes de chou fleur (IG bas)



Une recette de Bibi !




Ingrédients (au pif comme sait le faire Bibi !)
Chou fleur cuit à la vapeur
Son d'avoine
Parmesan
2 œufs
Huile d'olive
Sel, poivre
Curcuma
Piment (facultatif)


Préparation
Écrasez le chou fleur et malaxez avec les autres ingrédients : vous devez pouvoir faire des boulettes.
Mettez celles-ci à cuire dans une poêle chaude huilée.



Menu à très bas IG du lundi 29 septembre 2014

Bonjour la maisonnée !
On va faire dans la boulette aujourd'hui !! ☺


P'tit déj GP
Citron pressé
Wasas fibres 29
Confiture de mûres
ici











Thé rouge


Déjeuner PL
Boulettes de chou fleur (recette à venir)













Salade de tomate et poivrons
Un yaourt soja
Une pêche


Dîner GP
Boulettes de poisson sur compotée de tomates citronnée
ici













Quinoa
Une poire




Bonne semaine !

dimanche 28 septembre 2014

Crumble aux 2 pommes (IG bas)



Une recette de Anne !



Ingrédients pour 6 personnes
3 pommes Golden
3 pommes Elstar
160 gr de farine d’orge mondé ou autre farine
200 gr de poudre d’amandes
Arôme d'amandes amères
30 gr de fructose
12.5 cl de crème de soja
Huile d'olive



Préparation
Huilez à l’huile d’olive un moule à manqué. 
Épluchez et coupez en morceaux dans le moule toutes les pommes.  


Dans un saladier mélangez la farine, le fructose et la poudre d’amandes. 
Ajoutez la crème de soja et l’arôme d’amandes amères selon votre goût.
Mélangez à la fourchette pour former les petits grumeaux qui vont être versés sur les pommes. 


Répartissez bien le mélange sur le dessus du crumble et mettez au four à 210°C pour moi  pendant 30/40mn.
L’arôme amande amère donne l’impression que le crumble est recouvert de pâte d’amandes !!!! Un régal !!


Le crumble de Mireille !




 

Vos menus du dimanche 28 septembre 2014

Bonjour la maisonnée !





Ah !... que j'aime ces journées d'automne ensoleillées et comme je crois que c'est plutôt général en terme de douceur, j'en suis doublement heureuse !

Mon programme : une grande marche au bord de la mer ce matin et sûrement un peu de jardinage : quelques bulbes de tulipes, narcisses et autres jonquilles à planter pour le printemps prochain.

Je teste aussi une confiture.

Et vous, quel programme ?
Quel menu pour ce dimanche ?

Pour le goûter tout  à l'heure, c'est Anne qui va nous régaler avec un dessert de saison !

Passez un beau dimanche !

samedi 27 septembre 2014

Axoa de dinde (IG bas)






Ingrédients pour 4 personnes
1,5 kg de filet de dinde
6 poivrons (3 rouges, 3 verts)
Piment d'Espelette (selon le goût)
Sel, poivre
Huile d'olive


Préparation
Dans 2 cuillères d'huile d'olive, faites revenir les morceaux de viande découpés en cubes moyens.
Lorsqu'ils sont bien dorés, enlevez-les et faites revenir les poivrons, coupés en lamelles. Rajouter la viande, parsemez généreusement de piment d'Espelette, salez, poivrez
et couvrez de deux ou trois verres d'eau. Laissez mijoter 1/2 heure à 3/4 d' heure selon l'épaisseur des morceaux de viande.






Menu festif du samedi 27 septembre 2014

Bonjour la maisonnée !

Je vous propose aujourd'hui d'aller faire une petite escapade gourmande dans le sud-ouest de la France : région magnifique qui regorge de gourmandises en tout genre !!



Entrée
Foie gras
ici











servi avec du pain d'orge toasté
ici













et de la gelée
ici















Plat
Axoa de dinde (recette à venir)












 servi avec du quinoa

Salade, roquefort


Dessert
Salade de fruits (pommes, poires, nectarines)
servie avec des cannelés
ici
















Passez un très bon week-end !

vendredi 26 septembre 2014

Rougail aux PST (Protéines de Soja Texturées) (IG bas)



Une recette de Carol !



Ma recette de rougail arrive tout droit de l'Ile Maurice où ils cuisinent beaucoup la PST.
J'espère qu'elle vous plaira ainsi que les photos, mais malheureusement, nous avions trop faim ce soir-là, et j'ai oublié de prendre
en photo les spaghetti avec le rougail !


Ingrédients pour 2
3 tomates pelées, égrainées et coupées en petits dés
2 ou 3 gousses d'ail haché
1/2 oignon (ou +)
2 cm de gingembre frais râpé
Thym
Sel, poivre
Huile d'olive
4 ou 5 feuilles de curry (ou cari poulet) réhydratées
1 cuillère à soupe de curry hot
30 gr de PST (petites ou grosses), trempées dans de l'eau tiède 1/4 d'heure.
Peut se cuisiner sans PST.


Préparation
Faites revenir dans un filet d'huile d'olive l'oignon, l'ail, le gingembre, le thym, sel et poivre pendant 3 minutes.


Ajoutez ensuite les tomates, les feuilles de curry, les épices et un peu d'eau. 
Mélangez et laissez mijoter 5 bonnes minutes.


Facultatif : si çà manque de couleur (en hiver surtout à cause des tomates), ne pas hésiter à mettre une cuillère à soupe de concentré de tomates.
Rajoutez la PST égouttée.


Mélangez bien pour l'imbiber des saveurs et cuisez encore à petit feu 5 minutes.


Excellent avec du riz, mais encore meilleur sur des spaghetti intégraux (en GP dans les deux cas).



Imprimer