image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

mercredi 26 novembre 2014

Les produits laitiers



Photo du site noemiegrynberg



Le but de cet article n’est pas de peser le pour ou contre du lait animal.
Beaucoup de choses sont dites sur le sujet, à chacun d’agir selon sa propre sensibilité et sa santé.

Pour les personnes qui en consomment, voici ce qu’il faut retenir.

Les laitages frais ont un IG bas, on peut donc en consommer sans problème sur le principe.
Cependant, leur teneur en lactosérum pose problème.
Le lactosérum est aussi appelé petit-lait. 
C’est la partie liquide obtenue après coagulation du lait pour faire du fromage.
Il est principalement composé d'eau, de sucre (lactose), de vitamines et de protéines et parmi celles-ci, certaines contiennent des molécules insulinogènes.
A noter que les laits de brebis et de chèvre ont une composition moins insulinogène que le lait de vache.
Il est donc important de bien veiller à sa consommation.

Quelle quantité au quotidien ?
- Un produit au lait de vache
Ou
-  Un produit au lait de vache et un produit au lait de brebis ou chèvre
Ou
-  Deux produits au lait de brebis ou chèvre
Ceci n’est qu’un conseil car d’une personne à l’autre, et en fonction du poids à perdre, le lactosérum n’agira pas de la même façon sur l’organisme. 
Quoiqu’il en soit, plus vous avez de poids à perdre et plus il faut être vigilant sur votre consommation de laitages.
N'oubliez pas que vous pouvez prendre des laitages de soja qui eux ne posent aucun souci de petit-lait !

Quels aliments contiennent du lactosérum ?
-  le lait (liquide ou en poudre)
-  le fromage blanc
Il faut différencier le fromage blanc battu et onctueux qui conserve beaucoup de lactosérum du fromage blanc caillé et égoutté qui en contiendra très peu.
- les yaourts (veloutés, brassés, grecs, allégés...)
- les fromages frais (fêta, mozzarella (la mozzarella de bufflonne est celle qui en contient le moins), Philadelphia, St Moret…)

Quels aliments n’en contiennent pas ?
- Le beurre
- La crème
- Les fromages affinés (camembert, roquefort, brie…) et particulièrement ceux à pâte dure (gruyère, comté…)


Attention : méfiez-vous de ce que vous achetez aux rayons des chocolats et de la boulangerie, car certains fabricants utilisent le petit lait dans leurs préparations : mélangé à des glucides à IG élevé, ça devient explosif !
On en trouve également dans les aliments pour enfants…

13 commentaires:

  1. Cela fait du bien aux neurones de nous rappeler tout cela.
    J'aime encore bien faire des plats à base de feta mais je me disais en te lisant, si elle contenait beaucoup de lactosérum car c'est le chèvre ou la brebis qui la produit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le lait le moins insulinogène mais il faut tout de même en tenir compte dans sa consommation journalière.
      Et puis vendredi prochain, il y aura une autre solution de publiée !

      Supprimer
    2. Et voilà, comme va-t-on attendre Vendredi !!!
      C'est de la cruauté mentale !

      Supprimer
    3. Et si ...on saurait le jeudi..

      Supprimer
    4. Que nenni ! On ne saute rien du tout !!

      Supprimer
  2. Mercii pour ces petites piqûres de rappel ..je ne savais pas pour le lait battu

    RépondreSupprimer
  3. merci pour tout ces conseils et je vais manger plus de produits issu du soja !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Chantal as tu déjà goûté le yaourt de soja?

      Supprimer
    2. Bonsoir Chantal, merci à toi ! Tu peux même faire tes yaourts et fromage blanc de soja toi-même.

      Supprimer
    3. On s'est croisé Bibi ! ☺

      Supprimer
  4. Bonjour à tous,
    J'ai une question qui occupe mon esprit depuis quelques jours, en fait depuis qu'une voisine sympa m'a donné des graines de kéfir de lait.
    J'ai vu çà et là sur le net qu'on pouvait utiliser du lait de brebis, chèvre et même lait de soja…
    Peut-on dans le cadre de notre alimentation MM, faire des fromages, yaourts ou même des gâteaux et autres desserts issus de divers laits fermentés à l'aide de ces graines ???
    Et à combien se monte leur IG ? Merci par avance de vos réponses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Eve !
      A mon avis cela n'a pas d'incidence, l'IG restera bas.

      Supprimer

Imprimer