image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

mardi 5 août 2014

Dogarine (IG bas)

Nous en avons parlé dernièrement au salon (ici).
J'ai fait ces essais il y a quelque temps déja.
Je voulais tenter de faire une margarine maison afin de pouvoir faire une pâte salée ou sucrée en PL.

J’ai fait deux versions. 

VERSION 1
20 cl de lait de soja
3 cuillères à soupe rase de farine de soja
8 cuillères à soupe d’huile (olive, tournesol au choix)
Un peu de sel
Commencez par tamiser la farine pour supprimer les petits grains que vous retrouverez au fond du tamis.
Versez le lait dans une casserole assez large où vous pourrez manipuler votre fouet facilement.
Versez la farine d’un coup et mettez à chauffer doucement en remuant au fouet : la farine va très vite se dissoudre.
Lorsque tout est bien fondu, augmentez progressivement la chaleur jusqu’à obtenir la première ébullition. Il ne faut jamais cesser de remuer au fouet. Comptez 5 minutes de cuisson à feu doux après la première ébullition.
Au bout de ce temps, versez dans un récipient et laissez refroidir.
Voila ce que ça donne, une crème assez épaisse :


Lorsque c’est refroidi, salez à votre convenance (ou sucrez) et vous allez travailler la préparation comme une mayonnaise, avec un batteur électrique, en introduisant petit à petit l’huile.
Voici ce que cela donne :


C’est onctueux mais beaucoup plus souple qu’une mayonnaise.
Un couvercle et au frigo ! 
VERSION 2
20 cl de lait de soja
4 cuillères à soupe rase de farine de soja (1 de plus que dans la version précédente)
8 cuillères à soupe d’huile (olive, tournesol au choix)
Un peu de sel
Même procédé pour la cuisson et pour ce résultat, cela ressemble à une béchamel bien épaisse :


Suite de l’opération après refroidissement comme pour la première version.


Le résultat est beaucoup plus consistant et ferme.
Un couvercle et au frigo !
Après 5 heures au frais

A gauche la margarine avec 3 cuillères de farine, à droite avec 4.
Toute les deux sont bien fermes. Je peux retourner les barquettes sans problème.
Celle de gauche est plus onctueuse que celle de droite, qui est plus ferme et plus « serrée ».
Cela n’a pas la texture d’une margarine du commerce, elle est agréable, un peu mousseuse avec un petit goût de noisette…
N’ayant jamais goûté de margarine du commerce, je peux difficilement comparer le goût.
Pour celles qui chercheraient une margarine à tartiner en PL, donc sans cuisson, une huile de noix pourrait être intéressante je suppose, ou de l’arôme beurre.
Au vu du résultat de la seconde version, je pense qu’on pourrait tenter de la faire avec moins d’huile (6 cuillères à soupe peut-être).
Poids net de celle de gauche : 214g
Poids net de celle de droite : 226g

Réalisation d'une pâte à tarte
Des expériences que j’ai déjà réalisées, il faut compter 80% de margarine par rapport au poids de farine utilisée + sucre ou sel, herbes, aromates au choix… Si je compte 200g de farine compatible PL (j'ai utilisé de la farine d'orge mondé), cela représentera 160g de margarine.
Il faut bien sabler farine, margarine et aromates du bout des doigts et ajouter un peu d’eau, de manière à avoir une pâte très souple, voire un peu collante et la laisser reposer ensuite avant de l’abaisser.
Voici 2 petites quiches faites à partir des deux margarines.
Pas de différence visuellement, même temps de cuisson.


Voici celle faite avec la margarine 3 cuillères de farine


Voici celle faite avec la margarine 4 cuillères de farine


La pâte ne s’est pas détrempée au fond du moule, les bords sont bien croustillants.
La pâte « 4 cuillères » est légèrement plus pâteuse que l’autre, seule différence notable.
La pâte a un petit goût que je trouve agréable, je crois qu’il ne faut pas hésiter à ajouter sel ou sucre ou épices selon à quoi on la destine. 
Voila, à vous de juger… et de tester !




16 commentaires:

  1. As-tu essayé en sucré? En brioché?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non pas encore.
      J'avoue avoir laissé cette recette de côté alors qu'elle pourrait sûrement permettre de réaliser pas mal de choses.
      On s'y remet ?!!

      Supprimer
    2. Je me souviens avoir testé la dogari ne je ne sait plus qu elle version j avais faite et puis j ai découvert le dagobeurre pour mon pain du dimanche

      Supprimer
    3. Merci pour toutes tes idées! C'est du vrai fait maison, je vous le dis moi Madame!

      Supprimer
  2. SUPER DOG ! la voici donc cette recette de Dogabeurre dont Bibi nous a parlé. Merci à toi Dog pour toutes ces expériences. Si on compare avec du St Hubert 41 qui contient 54 grs de lipides( dont 15,4 gr saturés) pour 100grs, je ne sais pas ou on se situe. Par contre dans ta recette l'avantage est qu'il n'y a pas du tout de gras saturé , c'est 100 % végétal. Chapeau pour cette trouvaille...............Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que Bibi appelle su Dogabeurre, ce n'est pas ça : c'est du beurre en partant de la crème qu'on bat.
      On reste dans du PL avec cette recette, un peu moins grasse je pense qu'une margarine classique.

      Supprimer
    2. j'allais le dire! Il va falloir que j'essaie tout cela avec des viennoiseries mais là ce n'est pas tout de suite.
      Encore une question : la conservation est de combien de jours au frigo, d'après toi?

      Supprimer
    3. A mon avis comme une mayo.

      Supprimer
  3. Un grand merci Dog !! super ce que tu fais pour nous toutes !!! Donc je vais la faire cette recette de dogarine ! pour tartiner ou pour la réalisation de pâte à tarte....sucrée ou salée !!! Et comme tu dis souvent...y'apluqu'à !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui Nicole : yapluka !!
      J'attends avec impatience vos expériences et j'en referai de mon côté.

      Supprimer
    2. Je tenterai une quiche 1 ère version mais pourrais t on faire une quiche avec le dogabeurre dog? ( va falloir mettre la recette aussi hihi ) moi pour tartiner j ai testé dogari ne et dogabeurre il y a un monde de différence ..bien meilleur avec le beurre

      Supprimer
    3. Aurais-tu oublié les effets néfastes du beurre cuit Bibi ?
      C'est bien pour cela que nous ne l'utilisons que cru ou à peine fondu.

      Reste à se poser la question du beurre clarifié...

      Supprimer
    4. Non dog mais c est siiiii bon alors me disait 1 x en passant ..bon allez je reste raisonnable

      Supprimer
    5. Et si tu commençais par tester avec la Dogarine ?

      Supprimer
  4. merci pour cette recette....c'est super! Je testerai ....c'est super encore une recette à tester au plus vite, depuis plus d'un an maintenant, je ne mange plus de beurre, ni de "fruit d'or".....uniquement des purées d'oléagineux...je vous adore les filles, vous êtes vraiment trop top! Bon, bien, sympa.....que demander de plus ?
    ♥♥☺♥♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mieux ne serait pas supportable en effet !

      Supprimer

Imprimer