image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

mardi 13 mai 2014

Si on parlait des gommes et gels...additifs obligatoires ou non ?


Pour les intolérants au gluten, la question ne se pose même pas !

Mais pour les autres ? Comme vous l'avez constaté, je fais appel quelque fois pour la fabrication de mes pains à des gommes et à des graines qui produisent un gel.

Photo du site www 66millionsdimpatients org



Le but n'est pas d'ajouter à tout prix un quelconque additif pour se faire aider en boulangerie ou en pâtisserie ! Pas du tout ! C'est seulement essayer d'améliorer notre pain quotidien par une mie un peu moins dense, à obtenir une pâtisserie moins lourde, à émulsionner plus facilement une crème, etc.

Attention toutefois à ne pas tomber dans l'effet contraire ! Heureux d'obtenir un meilleur résultat et le pas est franchi pour se laisser aller à l'escalade des ajouts ! Ainsi on fait du grand n'importe quoi !

Si on travaille en levain naturel, on se souviendra qu'il faut beaucoup plus de temps à notre préparation pour fermenter et inversement si nous sommes très pressés, nous emploierons la levure. Dans les deux cas, on peut ajouter un peu de gomme ou de gel issu d'une graine pour aider la texture de notre préparation.

Si nous sommes amenés à faire de la pâtisserie en essayant de limiter les corps gras, ces mêmes gommes ou gels peuvent nous aider également mais encore une fois en gardant en tête les bons dosages.

photo du site www.e-sante.be


La méthode nous demande des pains, viennoiseries, pâtisseries fabriqués à partir de farines très complètes voire intégrales et nous savons que ces farines riches en fibres et plus pauvres en gluten constituent un frein à la légèreté.
C'est dans le cas de farines très difficiles qu'il faut se faire aider si on le souhaite bien entendu !

La semaine prochaine, nous aborderons les gommes les plus couramment employées

5 commentaires:

  1. Un sujet qui va m intéresser ..hier j ai voulu acheter la farine de caroube et puis j ai reposé le pot ne sachant quoi en faire

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai jamais vu la farine mais la gomme oui. C'est peut-être la même
    La semaine prochaine j'en parle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je viens d aller voir sur nénette ..farine et gomme c est le même produit

      Supprimer
    2. Oui j'en étais absolument certaine mais deux recherches valent mieux qu'une!

      Supprimer
  3. Merci pour ces conseils Mireille

    RépondreSupprimer

Imprimer