image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

jeudi 24 avril 2014

Gratin de vermicelles de soja au thon et aux courgettes (IG bas)

Une recette de Lucia !



Ingrédients pour 2 personnes
100 g de vermicelles de soja
1 petite boîte de thon albacore au naturel
Comté râpé en PL ou du parmesan royal en GP (ici)
1 briquette de coulis de tomates
1 courgette coupée en petits dés
½ oignon émincé
1 gousse d’ail émincé
Sel, poivre, piment d’Espelette
1 cuillère à café d’huile d’olive
1 pointe de bicarbonate de soude


Préparation
Faites bouillir un litre d’eau.
Préchauffez le four à 180°C.
Dans une sauteuse, faites revenir l’ail et l’oignon avec l’huile d’olive.
Ajoutez la courgette, un peu d’eau et laissez mijoter jusqu’à ce que la courgette soit tendre.
Versez l’eau bouillante sur les vermicelles et laissez gonfler 20 minutes. Egouttez les vermicelles, si besoin coupez-les en tronçons d’environ 5 cm.
Ajoutez les vermicelles avec le coulis de tomates dans la sauteuse, avec une pointe de bicarbonate de soude.
Emiettez le thon et ajoutez-le à la préparation.
Salez, poivrez, pimentez. Laissez mijoter encore une dizaine de minutes.
Versez la préparation dans un plat à four, saupoudrez de comté râpé ou de parmesan royal.
Enfournez pour environ 20 minutes à 180°C.



Testé et approuvé !





5 commentaires:

  1. Coucou Lucia,

    La fraiche membre du club des emmerdeuses que je suis, te demande : pourquoi le bicarbonate ?
    Bien sympa ce plat, et en plus si on est pressées, on n'est pas obligées de passer au four !
    Merci merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non en effet Carol. Je suis fan à 100% des vermicelles de soja. Je fais beaucoup de plats et si je suis pressée je zappe le four; tu as le petit croustillant en moins.

      Ce que je fais aussi depuis peu et cela ne s'applique qu'aux recettes où le vermicelle est juste l'accompagnateur. Je laisse le vermicelle dans son eau et il continue à gonfler; je saisi la quantité que je veux avec une louche à pâtes et je l'ajoute à mon repas. Ainsi le vermicelle ne continue pas à gonfler dans ma préparation et n'absorbe pas tout le jus éventuel de ma préparation.

      Supprimer
    2. Le bicarbonate est pour faciliter la digestion de l'acidité de la tomate à mon humble avis

      Supprimer
  2. C'est long 20 minutes pour tremper les vermicelles de soya, non?

    RépondreSupprimer
  3. Excellent ce plat ! A refaire, merci Lucia !

    RépondreSupprimer

Imprimer