image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

samedi 29 mars 2014

La nature est ainsi faite




 Photo du site fr.maieutapedia.org


J’ai ouvert mes volets ce matin et j’ai regardé mon jardin, encore tout ensommeillé des brumes de la nuit.
Le soleil commençait à poindre avec la promesse de venir réchauffer la terre de mes plates bandes.
J’ai eu envie d’aller voir ça de plus près.
J’ai enfilé un gros pull par-dessus ma robe de chambre et je suis sortie.
L’air était frais et la brise légère : le printemps… ça sentait le printemps !
Et le mimosa de mon voisin, au paroxysme de sa floraison, n'allait pas me contredire, m’envoyant des bouffées parfumées dont il fallait profiter.

Mais que de bavardages !
A croire que tous les oiseaux des alentours s'étaient donné rendez-vous pour se raconter mille choses. Ils s’étaient tus depuis si longtemps.
Je les écoutais avec ravissement tout en marchant dans l’allée.
Je me suis arrêtée pour admirer les fleurs de mes camélias, un travail d’orfèvre assurément.

Sur le muret de mon jardin vint se poser un couple de pinsons.
Facile de reconnaître madame de monsieur.
Contrairement aux humains, c’est le mâle qui est plus joli que la femelle… allez comprendre !!
Je ne pipais mot et ne bougeais plus, de crainte de les effrayer.

Monsieur pinson faisait sa cour, pendant que madame pinson lui tournait ostensiblement le dos, en picorant deçi delà.
Monsieur pinson semblait désespéré par cette indifférence et ne savait comme séduire sa belle.
Il allait et venait, s’approchait de madame pinson, repartait tout penaud, revenait : il me faisait peine avec son air contrit. Il était si joli, gonflant ses jolis plumes, madame pinson pourrait au moins avoir un regard…
Elle consentit enfin à se retourner. Monsieur pinson en frétilla de joie, faisant des petits bonds tout autour d’elle. Elle l’avait regardé !
Je souriais de les voir si heureux tous les deux.
Et puis tout a été très vite. Monsieur pinson est arrivé par derrière, a sauté sur madame pinson. Ça n’a duré que quelques secondes, plus de bruit que le bruissement de leurs ailes pour se maintenir en équilibre.
Monsieur pinson est descendu de madame pinson, s’est éloigné un peu, a tourné le dos à madame pinson. Il s’est lissé ses jolies plumes ébouriffées.
Madame pinson, toute étourdie pour l’assaut, se remettait doucement.
Elle s’approcha de monsieur pinson mais celui-ci, sans un regard pour elle, s’envola et s’éloigna rapidement.
Madame pinson resta seule sur le muret, rêveuse.
Elle me vit : nos regards se croisèrent, l'espace d'un instant.
Elle s’envola à son tour.

La nature est ainsi faite.

11 commentaires:

  1. Quel goujat ce mr pinson ..mais bon la gente masculine aussi parfois ce retourne et dis on va dormir maintenant !! ...

    RépondreSupprimer
  2. On peut toujours se dire que Monsieur Pinson s'en est allé chercher un endroit pour préparer son nid et y emmener sa belle !

    RépondreSupprimer
  3. Oui, enfin....préparer le nid....on peux toujours rêver!
    Jolie histoire Dog....c'est Mars et Venus chez les oiseaux....
    Bonne journée les Venus....
    ♥♥♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on peut....mais vous aviez compris...☺!

      Supprimer
  4. Comme nos recettes, une histoire à tiroirs !
    A chacun d'inventer la suite !

    RépondreSupprimer
  5. Je viens de trouver une mésange bleue qui couve sous mon saule ..je suis super contente car j ai mis ce nichoir en septembre ..les 2 autres nichoirs sont vides dommage mais peut être est il encore temps?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous avons plusieurs nichoirs dans le jardin mais certains sont à changer de place car ils ne plaisent pas : sûrement un problème d'orientation.

      En tout cas depuis 4 ans, le même nichoir est occupé : reste à savoir si ce sont les mêmes locataires ?

      C'est tellement plaisant d'observer le spectacle de ces petites têtes bleues : j'adore !

      Supprimer
  6. Je viens également de trouver un nid dans le lierre de ma maison. Vive le printemps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à ce bel oiseau d'avoir apporté ton message à la maison.
      Je suis bien heureuse de te lire Yvelis : comment vas-tu ?!!

      Supprimer
  7. Comme c est joliment raconté, une belle plume cette Dog !!

    RépondreSupprimer

Imprimer