image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

vendredi 7 février 2014

Sarrasin ou orge mondé façon riz au lait (IG bas)

Deux recettes de Tina !
L'une avec gluten et l'autre sans

Le sarrasin est riche en fibres, pauvre en lipides et contient autour de 10% de protéines. Pas mal, pour une plante, d'autant plus que ses protéines sont complètes : tous les acides aminés essentiels s'y trouvent.
Le sarrasin est sans gluten : si vous tolérez mal le gluten, le sarrasin deviendra votre meilleur ami.
Il contient également des vitamines, des antioxydants, beaucoup de minéraux, en particulier du cuivre qui rentre dans la composition de nombreuses enzymes de notre corps. Rien que ça. Ah, et son indice glycémique est plus bas que celui de certaines céréales : il évite les pics d'insuline qui font stocker le sucre sous forme de gras.
Bref, il a tout bon. En plus ?...il pousse tout seul. Nul besoin de pesticides, nul besoin d'une terre très riche : c'est la petite graine du futur, une culture écologique s'il en est.




Recette au sarrasin (GP)

Ingrédients pour 2 ramequins
85 g de sarrasin décortiqué non grillé
2 branches de rhubarbe de taille moyenne (facultatif, car sans rhubarbe c’est très bon déjà !)
10 cl de lait végétal soja ou d'amande
10 cl de purée d'amande blanches ou complète
1 cuillère à soupe de crème d’orge (farine précuite) - facultatif
1/3 cuillère à café de cannelle (si vous aimez !)
1 cuillère à soupe bien pleine de miel d’acacia (ou l'équivalent de sirop d'agave)
*1 grosse cuillère à soupe de purée d'amandes blanche ou complète (complète pour moi) qu’on ne fera pas cuire


Préparation
La veille, faites tremper le sarrasin dans un grand volume d'eau, à température ambiante.
Le lendemain, épluchez la rhubarbe. Coupez-la en petits dés (environ 5mm).
Egouttez et rincez soigneusement le sarrasin.
Dans une casserole, versez le lait végétal et le sarrasin puis portez à ébullition.
Laisser mijoter « bulle à bulle » 10mn à feu doux.
Ajoutez au sarrasin les 10 cl de purée d'amandes, la rhubarbe en dés et enfin le miel.
Ajoutez à ce moment-là la cannelle si désirée.
Portez à ébullition à nouveau puis laissez mijoter à feu doux jusqu'à ce que la rhubarbe ait "compoté".
Ajoutez enfin la crème d’orge en pluie. Mélangez vivement en augmentant le feu. Lorsque le sarrasin au lait a épaissi, éloigner la casserole du feu.
Réservez pendant 15 à 20 mn. Avant de répartir la préparation encore tiède dans des ramequins,
ajoutez la cuillère à soupe de purée d'amandes et mélangez (c’est ce qui fait toute la différence !!).
Si nécessaire, en fonction de l'acidité de la rhubarbe, ajoutez plus de miel ou de sirop d'agave, une pincée de cannelle...selon votre goût.
N'oubliez pas la purée d'amande, ajoutée en dernier après la cuisson : c'est la clé de tout l'équilibre des saveurs de ce dessert !




Recette à l'orge mondé (GP/PL)

Ingrédients pour 3 ou 4 verres/ramequins
1 verre (le verre à yaourt me sert de doseur), d’orge mondé bio mis à tremper aussi 12h
6 verres d’eau
1 verre de lait d’amande
1 cuillère à soupe de purée de noisette
3 cuillères à soupe de sirop d’agave bio
1/2 gousse de vanille 


Préparation
Fendez la gousse en deux, égrenez-la et portez à frémissement dans une casserole l’orge, l’eau, la gousse et les graines. La cuisson de l’orge est plus longue que celle du riz, il faut compter environ 30mn : le tout est que l’orge ait absorbé toute l’eau.
Éteignez le feu, enlevez la gousse, versez le lait, la purée de noisettes et le sirop d’agave, remuez et répartissez dans les verres ou ramequins, laissez refroidir avant de réfrigérer.
Servez éventuellement avec un sorbet aux fruits rouges !


44 commentaires:

  1. J'ai de l'orge mondé, je pense que je vais en préparer sous peu !!
    Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour miss Zaza,
      Vas-y tente le coup, et tu m'en diras des nouvelles, moi....J'adoOoOore...!

      Supprimer
    2. tu supportes l'orge en grains Tina?

      Supprimer
    3. Oui, en quantité réduite, du genre pour la journée 80 à100g grand maximum d'orge tout confondu.
      Donc 3 à 4 CS de grains cuits, ou 2 tranches de pain, ou 1 belle part de quiche à l'orge...
      épicétout!!!
      C'est "ou ou ou" et non pas "et et et" sinon j'ai trop mal au ventre, et ne peux plus du tout en manger pendant plusieurs jours, jusqu’à ce que je retrouve...Colon libéré...fin des querelles intestines !! Hé, hé..;

      Supprimer
  2. Merci pour cette recette Tina. <3

    RépondreSupprimer
  3. Toujours un grand merci Tina. Le sarrasin a ma préférence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux alors...
      il me semble que lors de ma première publication tu l'avais testée sans la rhubarbe qui est optionnelle, et aimée, est ce que je me trompe ?

      Supprimer
    2. C'est extra! même sans rhubarbe. L'orge j'adore même en risotto mais le grain par contre il me déteste car j'ai mal avec lui. Pas avec la farine du moment que le pain ne soit pas dense

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  4. Merci Tina, je vais tenter avec le sarrasin ( en bonne bretonne, c'est logique!!!!) . Quand tu parles de sarrasin décortiqué non grillé est-ce ce qu'on appelle le kascha ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sarrasin normal. tina répondra mais je crois que ce n'est pas si bien que cela le kasha

      Supprimer
    2. Bonjour Bécha,
      Non c'est le contraire...C'est seulement lorsque le sarrasin est vendu grillé qu'on l'appelle alors kasha.
      Le goût du kasha est plus prononcé que celui du sarrasin cru et évoque la noisette.
      Il cuit plus vite que le sarrasin cru. Et il est très prisé en Russie.

      Supprimer
    3. Mireille,
      Je ne suis pas au courant d'un soucis avec le kasha...je n'ai rien entendu dire, juste que le sarrasin n'est pas une céréale.
      Même si beaucoup croient que le sarrasin est un grain de céréale, alors qu'il s'agit en fait de la graine d'un fruit appartenant à la famille de la rhubarbe et de l'oseille, ce qui en fait un ingrédient idéal pour les personnes sensibles au blé et au gluten. C'est pour ça d'ailleurs que je les ai réunies dans cette recette.
      Tu sais QQ chose toi ?

      Supprimer
    4. Tina, je me suis très mal exprimée ou cela vient du fait que je sois Belge. Le kasha est parfait pour moi et j'aime son goût aussi.
      J'ai cru comprendre que pour faire ta recette, il valait mieux prendre du sarrasin cru à laisser gonfler dans l'eau.
      J'étais persuadée que le sarrasin grillé cad le kasha n'était pas indiqué pour ce dessert à cause de son goût de grillé.
      En effet, le sarrasin n'est pas une céréale et je l'adore car je suis bien avec lui et lui avec moi
      ♥♥♥

      Supprimer
    5. Ah...je pensais que le fait de faire griller le sarrasin pouvait l'altérer !
      Pour ma recette, je l'ai fait avec du kasha en premier, pour la bonne raison que je 'avais que celui là...Et j'ai trouvé que ma recette perdait son côté "régressif" par la puissance du grain grillé, et je l'ai préférée avec la graine de sarrasin crue et plus douce à mon palais.
      Mais je serai bien contente si QQune veut la tester à nouveau au kasha, puis nous en donner ses impressions.
      Veux-tu le tenter ? ^^)

      Supprimer
    6. Merci Tina et Mireille. Je crois que j'essaierai des 2 façons : sarrasin cru et kasha puisque çà ne change pas grand-chose pour l'IG, Comme çà je verrai celui que je préfère.

      Supprimer
  5. Kasha = sarrasin grillé

    Est-ce que quelqu'un connaitrait l'IG du kasha svp

    Merci d'avance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 40 pour le normal et 45 pour le kasha, je dirais car pour griller, il faut chauffer

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. Merci les filles, c'est ce que je pensais, les esprits ce rencontrent , bisous xxx

      Supprimer
    4. On peut dire ça mais cela revient au même de toute façon : on est en GP quoiqu'il arrive.

      Supprimer
    5. Bonjour Lucia,
      tu fais bien de souligner cet apport de gluten, même si la quantité est minime.
      Effectivement pour les ultra intolérants au gluten,
      je préfère vous recommander d' augmenter un peu le temps de cuisson, en faisant bien attention que rien n'attache. Ça permet purement et simplement de se passer de l'ajout de la CS de crème d'orge,
      la cuillère de purée d'amande au final fera un velouté bien suffisant.

      Supprimer
  6. Coucou les filles,
    Me revoilà dans les valises, mais pour le retour cette fois!
    Jolie recettes Tina pour de petits desserts bien sympathiques!
    Un petit bémol toutefois, si tu mets de la crème d'orge dans ta recette au sarrasin, tu n'as plus une recette sans gluten.
    Mieux vaut la remplacer par de la crème kokkoh, qui est à base de riz rond complet, riz doux, quinoa et haricots azukis et dont l'IG reste bas grâce aux azukis.
    Avec un petit coulis de framboises... hum!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Lucia !
      Je ne connais pas cette crème : tu la trouves facilement ?
      Comment est-elle au goût ?

      Supprimer
    2. Coucou Dog, la crème d'orge, c'est une poudre aussi fine que la maïzena, la remplace avantageusement et l'utilisation en est la même. Elle se trouve au rayons farines dans les magasins diététiques..... En tout cas chez moi.
      Mais comme dit Lucia à ne pas utiliser pour les allergiques au gluten.

      Supprimer
    3. Bonjour Marielle !
      Oui merci, je connais bien cette crème que j'utilise c'est à propos de la crème kokkoh que je voulais en savoir plus.
      Peut-être la connais-tu et l'as-tu déjà utilisée ?

      Supprimer
    4. Je ne voulais pas l'utiliser à cause du riz rond complet puis J'ai essayé et comme je n'ai trouvé l'IG nulle part. J'ai demandé à mon mari de tester sa glycémie 2 h après (ce que nous faisons toujours lorsque j'introduis un élément nouveau).... Et là catastrophe..... Donc, je n'utilise plus.
      C'est le problème du sans gluten, l'IG est souvent trop haut pour les diabétiques.
      Voilà mon expérience pour la crème de kokkoh.

      Supprimer
    5. Ton mari l'a-t-il testée pure ou dans une préparation ?

      Supprimer
    6. Oui ou non cela dépend ce que l'on entend pure ou non. J'ai fait deux essais..... Des filets de poulets à la crème épaissis avec la crème d'orge.... Et une autre fois les filets avec la crème de kokkoh.... Justement pour voir !!!.... Et bien y'a pas photo, les filets de poulets à la crème ce kokkoh pour lui sa glycémie n'était pas bonne 2 h après..... Tout en mangeant la même chose.... Mais bien sûr, ne pas faire d'amalgame... Cela ne concerne que lui et peut-être différent selon chaque personne diabétique. Et moi je respecte ses contrôles persos.

      Supprimer
    7. J'ai lu l'Ig de cette crème quelque part mais pas moyen de la retrouver mais c'est à prendre en compte ce que tu dis Marielle. Moi, je note

      Supprimer
    8. J'ai refais un essai...
      On peut régler facilement ce problème de crème d'orge sans aucun autre ajout.
      Pour cela il suffit augmenter un peu le temps de cuisson, en faisant bien attention que rien n'attache. Ça permet purement et simplement de se passer de l'ajout de la CS de crème d'orge, la CS de purée d'amande au final fera un velouté bien suffisant.

      Supprimer
    9. Merci pour les infos Marielle !

      Supprimer
    10. Tina, et si on remplaçait l'orge par un peu de chia ?

      Supprimer
    11. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    12. A essayer...Pourquoi pas je n'ai rien contre,
      mais pour moi dans mon essai de tout à l'heure
      supprimer la crème d'orge en prolongeant un peu la cuisson m'a donné un bon résultat sans ajout de quoi que ce soit d'autre pour la compenser. Alors à quoi bon vouloir remplacer à tout prix la cuillère d'orge qui ne s'avère pas si indispensable que ça finalement ?!
      Pour moi c'est inutile...Mais commencer par faire vos essais "sans" et goûtez-les, avant de vouloir faire des ajouts, parce que là franchement on parle dans l'abstrait non?

      Supprimer
    13. Tout à fait d'accord Tina!

      Supprimer
  7. Tina, pour le Kasha, tu laisses tremper également et si oui une nuit également? Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non Mireille, en fait je ne le fais jamais tremper car il est déjà précuit.
      Pour être franche, je ne suis pas fan du Kasha du commerce, qu’on trouve dans les boutiques Libanaises ou Bio. Je préfère acheter uniquement du sarrasin nature ( moins de stock) et simplement le torréfier à la poêle ou dans mon wok quand je veux du kasha avant de l'hydrater avec du lait façon riz au lait ou un bouillon comme un risotto ou autre, il est bien meilleur selon moi.

      Il faut bien le trier car il peut y avoir des petits bouts de paille dedans.
      Tu fais griller le kasha à sec dans une poêle pendant quelques mn, tu verras, comme tes narines vont frétiller quand l'odeur si appétissante remplira toute ta maison !Il aura un goût de noisette et ne sera pas trop fort.
      Une fois ton liquide choisi, et versé sur ton kasha.
      Laisse mijoter à feu doux pendant 20mn en remuant de temps en temps (Sur le paquet, il est dit que le temps de cuisson est 20mn, je mets ce temps uniquement pour les recettes au lait afin d’avoir un maximum de moelleux.

      Mais pour les recettes salées selon moi 15 mn suffisent en assaisonnant, en fin de cuisson juste avant de déguster...)
      Les grains sont bien séparés les uns des autres, ne collent pas, et ne se sont pas transformés en bouillie !

      *On peut aussi en faire des galettes (pas des crêpes) avec du sarrasin passé au moulin à café.
      C'est plus épais qu'une farine et ça croustille sous la dent.

      Supprimer
    2. Bon je retiens pour la fois prochaine car ce matin j'ai acheté du kasha en magasin bio puisque que j'avais promis de faire la recette. J'ai déjà fait ta recette plusieurs fois et c'est très bon telle que décrite. Je supporte l'orge sauf dans certains cas bien précis.
      Je tiens au courant

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  8. Bon des nouvelles du sarrasin version kasha. J'avais promis, chose faite!
    J'aime! tout simplement! Je ne sais pas pour l'homme, on verra mais comme je lui ai vanté les qualités du sarrasin!!!!!!

    Je dois signaler un point important et je suppose que je dois cela au kasha :

    *J'ai doublé la quantité de lait pour la quantité de sarrasin kasha. Je dis bien. Pour l'autre il n'avait pas fallu.
    *Tout le lait avait été absorbé en trop peu de temps et donc le kasha ne pouvait pas cuire comme indiqué.
    *J'ai employé du lait écrémé en lieu et place d'un lait végétal car obligée
    *Idem pour la crème , j'ai pris de la coco : pour ne pas jeter
    *Comme j'étais dans les changements, j'ai ajouté de la purée de noisettes comme le kasha a un arrière-goût noisettes.

    Trèèèèèèèès bon! Adopté!

    Encore merci et je dois encore essayer le riz au coco mais je dois faire attention avec le riz.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vous donne la suite : 24h après le kasha a absorbé la totalité du "liquide" et donc c'était très sec. J'ai rajouté un peu de lait, juste comme cela et c'était très bon à nouveau.

      Donc je retiens que j'ai intérêt à faire tremper le kasha un peu avant dans de l'eau mais pas une nuit.

      Supprimer

Imprimer