image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

samedi 11 janvier 2014

Petit salé aux lentilles (IG bas)

Chacun à sa recette j'imagine !




Ingrédients pour 4 à 6 personnes
1 jarret de porc 1/2 sel bien charnu (composition à vérifier pour les personnes sensibles au gluten)
1 beau morceau de poitrine 1/2 sel (composition à vérifier pour les personnes sensibles au gluten)
1 ou 2 saucisses fumées ou de Morteaux (composition à vérifier pour les personnes sensibles au gluten)
1 belle carotte (vu la quantité, cela n'aura pas d'incidence)
1 poireau
3 gousses d'ail
1 oignon
500 g de lentilles vertes
Sel, poivre
Thym, laurier


Préparation
Faites dessaler le jarret et la poitrine, une nuit si nécessaire.
Mettez cette viande dans une grande cocotte, remplissez d'eau froide et mettez à chauffer.
Écumez régulièrement et lorsqu'il n'y a plus de mousse en surface, ajoutez les aromates, la carotte coupée en petits dés, le poireau émincé finement, l'ail et l'oignon épluchés et du poivre du moulin. Ne salez pas.
Votre plat va mijoter tranquillement 3 ou 4 heures.
1 heure 1/2 avant la fin de cuisson, ajoutez la ou les saucisses que vous aurez piquées avec une fourchette.
Goûtez le bouillon et ajustez l'assaisonnement si nécessaire.
1 heure avant la fin de la cuisson, ajoutez les lentilles.
Ajustez l'assaisonnement.



Un plat que se réchauffe très bien et qui se congèle sans problème.

23 commentaires:

  1. C'est une recette pour moi, j'adore et ta photo me convient! A moins que ....Merci!

    RépondreSupprimer
  2. un plat que j'aime bien mais pour une personne seule c'est assez difficile de faire ce genre de plat même en réduisant les quantités, il faut déjà trouvé un jarret de porc nain ..... pas évident et puis mon congelo n'est pas assez grand pour contenir tous les restes de gros plats !!!!! dommage, je me contente du même genre de plat mais vite fait avec un peu de lard et 1 saucisse, ça cuit moins longtemps !!!!!!!!! il y a moins de poésie dans ma cuisine ................

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela reste néanmoins tout aussi bon Sylvie !

      Ce plat pour tout vous dire, je l'ai fait pour 2 !!
      Mais nous en avons mangé deux fois et le reste est allé en portions au congél.

      Je viens juste de remarquer ta nouvelle photo : c'est très sympa, j'aime beaucoup !

      Supprimer
    2. Oui, Sylvie t'es superbe, je l'avais vue ce matin!

      Supprimer
    3. merci aussi Mireille, c'est une phot qui a été prise juste avant Noël, j'ai un bonnet de père noël sur la tête, et une amie a fait un montage pour en faire des cartes de vœux 2014 !!!!!!

      Supprimer
    4. Coucou tout le monde, coucou Sylvie, puisque tu es mamie Sylvie, te voilà mère Noël ;-))

      Oui tu es mignonne sur cette photo, et puis une bonne idée pour les cartes de voeux! bravo

      Supprimer
  3. Réponses
    1. quand yaplu yapluka
      ça donne drolement envie .... j'en fais assez souvent mais en cuisson rapide (pour moi toute seule )

      Supprimer
  4. Moi j'adore les lentilles Dog... mais j'aime pas tout ce qui est dedans LOL, par contre je le fait avec des Petits lardons extra maigre et ça me botte, miammmmmm et moi aussi j'en fait plus afin de les congeler, c'est encore meilleur je trouve ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Laurent de chez MM m'avait répondu que les lentilles se faisaient cuire à l'eau froide, les laisser cuire 20 minutes avec un couvercle et laisser reposer 5 minutes pour ne pas augmenter leurs IG.
    Qu'en penses tu Dog ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La cuisson des lentilles se démarre toujours à l'eau froide, après trempage d'une nuit pour une pré germination.
      C'est du moins ce que l'on fait dans leur région de culture: les environs du Puy en Velay.
      Et je suis une spécialiste; toute la famille a été élevée aux lentilles vertes du Puy, grâce à notre oncle minotier.
      Essayez les lentilles en béchamel, avec un chouia de crème fraîche.

      Supprimer
    2. Et bien je dois dire, pour avoir testé les différentes versions (trempage ou pas, démarrage à froid ou pas), que je n'ai pas vu de différence.
      Et sur les paquets, c'est maintenant marqué que le trempage est inutile.
      A chacun de voir selon la méthode qu'il préfère.

      Je n'aurais jamais pensé faire des lentilles à la béchamel : ça ne fait pas "pâte à canard" ?!

      Supprimer
    3. Je suppose que c'est une recette locale, et familiale. Il faut une béchamel un peu épaisse, car elle se liquéfie quand on rajoute les lentilles, cuites, rincées, égouttées. Je mets un peu de crème à la fin. Et c'est trop bon !
      je sais que le trempage n'est plus indispensable, mais je le fais pour diminuer le temps de cuisson, et pour faire pré germer. Et ne jamais saler l'eau de cuisson.

      Supprimer
    4. Oui tu as raison Loulou pour le sel, et c'est valable pour tous les légumes secs : le sel en fin de cuisson.

      Supprimer
    5. Je ne suis pas une spécialiste des lentilles, j'en avait fait jeune mariée en 1970, il y avait des cailloux dedans. j'avais pris une cocotte minute mais j'avais suivie le temps de cuisson sur le paquet !!!!!
      Résultat, les lentilles en purée dans le fond, dégoutée des lentilles.
      J'en ai refait en 2010 seulement, maintenant elles sont triées.
      Et là, mon petit salé aux lentilles est en train de cuire exactement comme sur cette recette.
      Cela sent bien bon.

      Supprimer
    6. C'est vrai, je me souviens de cette période où je voyais ma grand-mère trier les lentilles et gare aux petits cailloux oubliés qui croquaient sous la dent !

      Ça embaume chez toi Domino, tant mieux !

      Et il faudra ensuite que tu essayes les lentilles corail qui sont délicieuses aussi.

      Supprimer
    7. C'était délicieux ce petit salé avec des lentilles.
      Même Mr Domino s'est régalé sans que ce soit lui qui l'ait fait.
      Je mets un peu de lentilles corail dans la soupe mais je ne sais pas les utiliser autrement.
      La semaine prochaine, je teste le rôti de porc, j'aime les aromates pas les épices.

      Supprimer
    8. Je suis contente que tu trouves des recettes à ton goût Domino !

      J'aime bien les lentilles corail en purée, je les mélange parfois avec de la patate douce mais je ne sais pas si tu aimes....

      Supprimer
    9. Je ne connais pas la patate douce mais je vais la faire cuire, j'ai vu qu'on pouvait la consommer crue ??
      Je connais ton pot-au-feu aussi, très bon !!

      Supprimer
    10. Je n'ai pas encore essayé la patate douce crue mais j'aime beaucoup la version cuite, au four ou en chips.
      Tu devrais essayer.

      Quant au pot au feu... c'est un moment à part : le temps s'arrête.

      Supprimer

Imprimer