image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

samedi 21 décembre 2013

Glace au café (IG bas)

J'ai dû en tester un certain nombre jusqu'à trouver celle qui me convienne,
au bon goût de café.
La voici.
 



                                                           
Ingrédients
35 à 40 g de café moulu (du vrai, du bon !), à doser selon sa force
½ l de lait animal ou végétal (végétal pour les personnes sensibles au lactose)
5 jaunes d’œuf
90 g de fructose
20 cl de crème liquide légère ou soja (soja pour les personnes sensibles au lactose)

Préparation
La veille ou deux/trois heures avant, faites chauffer le lait jusqu’au point d’ébullition et versez-y le café moulu. Mettez un couvercle et laissez infuser.
Passez soigneusement le lait pour en extraire la mouture.

Faites réchauffer doucement.
Pendant ce temps, battez les jaunes d’œuf avec le fructose puis ajoutez-y progressivement le lait chaud sans cesser de battre.
Remettez le tout sur feu doux en remuant constamment jusqu’à ce que votre sauce nappe la cuiller (en bois de préférence).

Ôtez du feu et ajoutez la crème liquide.

Remuez et laissez bien refroidir avant de mettre en sorbetière.









8 commentaires:

  1. Bonne journée Dog
    C'est ma glace préférée miam miam

    RépondreSupprimer
  2. Ça tombe bien cette glace !! Ma marraine veut m'offrir une sorbetière pour Noel. Quelle marque me conseillez vous les filles ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vais pas pouvoir t'aider car la mienne est un des accessoires de mon robot.

      Supprimer
    2. Bonjour Claire,
      La mienne aussi en un accessoire de mon Kenwood c'est la même que celle de Dog,
      mais si ta tante en a les moyens la Rolls des sorbetières car elle fait son propre froid:c'est la Magimix carrée elle vaut environs 400€, je la connais bien car je l'ai offert à ma fille il y a 3 ans, et elle s'en sert à qui "mieux-mieux"

      Supprimer
  3. Bonjour,
    j'ai testé ta recette de glace au café...et finalement je suis revenue à la recette de ma tante qui avait une ferme dans le Pas de Calais, car je la trouve encore meilleure car elle a un très bon goût de torréfaction fraiche..!
    La voici, si vous avez envie de la tenter:
    Ma recette pour un goût «fraichement torréfié »
    35g de café arabica en grains (mis à Torréfier au four pendant 10mn à 140°)
    35cl de lait entier cru (afin d’éviter les paillettes)
    15cl de crème fleurette entière,
    6 jaunes d’œufs
    90g de fructose

    A préparer la veille c'est ainsi qu'elle faisait:
    Torréfier au four 10mn à 140° le café en grains.
    Le concasser légèrement ( elle le passait au moulin à café en bois qu'elle tenait entre ses genoux)
    et le faire aussitôt infuser dans le lait et la crème à 37° pendant 1h30 environ (elle bien sûr, allait traire une vache et mettait le lait tiède directement sur son café grossièrement moulu)
    Chinoiser le lait au café.
    Blanchir les jaunes d’œufs et le fructose.
    Au TM31 :
    Mettez tous les ingrédients dont le lait au café dans le bol et réglez 8 min à 80° vitesse 4.
    Sinon à la casserole comme expliqué ci-dessus !

    Refroidir minimum 12h avant de turbiner ( je la fais la veille, la laisse refroidir toute la nuit, et turbine après mon ptit dèj pour le dessert du midi)
    Il faut turbiner le plus tard possible ( 3 à 4h avant de déguster!)
    *DoG j'aimerai bien que tu la testes pour connaitre tes impressions !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je testerai bien sûr !
      Tu veux donc dire que tu torréfies une seconde fois les grains de café ?

      Supprimer
    2. Oui, oui, tout à fait, c'est ainsi qu'elle faisait dans le four de sa grosse cuisinière bouilloire à bois...Et j'ai oublié de préciser qu'elle posait son lait tiède ( température de sa vache) tout au bord de sa cuisinière à un endroit à peine chaud pour infuser le café, moi je pose sur ma plaque à induction su 1.
      Ici dans les monts du Lyonnais, je trouve difficilement du café "en grains", je le prends donc à Lyon chez un torréfacteur.

      Supprimer
    3. C'est noté, je te tiendrai au courant !

      Supprimer

Imprimer