image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

mardi 5 novembre 2013

Le violoncelle

                                                                                                                                                         Photo du site www.charronerie.com


En déplacement cette semaine.
Dans notre belle capitale.
Un restau vite fait le premier soir, j'avais faim.
J'étais installée près de la vitre.
Vue imprenable sur une rue éclairée de néons aguicheurs, dont on finit par oublier la vulgarité.
Il pleuvait.
Pourquoi pleut-il à Paris ?
Ça n'a pas de sens.

Et j'ai vu passer ce garçon.
Tout de noir vêtu.
Courbant le dos sous l'averse.
Son pas n'en était pas moins déterminé.
Lui et ce que j'ai compris être un violoncelle sous le bras avançaient dans la bourrasque.
Où allait-il vaillamment, bravant les intempéries ?
Ce devait être important.
Peut-être courrait-il rejoindre un groupe dans une cave quelconque ?
Et pourquoi pas une philharmonie après tout ?
Ou un groupe de jazz qui soupirait d'inquiétude en regardant la montre : comment faire un bœuf sans violoncelle ?
Peut-être aussi allait-il se poster au coin d'une rue, dans les couloirs du métro, dans le métro ?

Pourquoi ai-je déliré ce soir-là, en voyant cette ombre accompagnée de son violoncelle ?

Peut-être parce que dimanche dernier, en rejoignant la gare, chargée de tous mes encombrants colis, un jeune garçon m'a tenu la porte.
Ce genre de garçon qui m'insupporte au premier regard : casquette vissée à l'envers, jeans en bas des fesses, qu'on se demande comment ils font pour marcher avec !!
Il m'a tenu la porte.
Et vous savez quoi ?
Il m'a souri.
J'ai fait de même.
Et son sourire m'accompagne depuis lors, avec, en sourdine, les accords mélancoliques d'un violoncelle.

18 commentaires:

  1. Instant de grâce partagé !
    C'est vrai que la vie nous réserve parfois de très bonnes surprises là où on ne les attend pas... ♡
    Bonne soirée Dog

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ce partage Dog,
    c'est bon te lire en ce moment, sentir cette énergie ....

    RépondreSupprimer
  3. Merci de nous faire partager cette rencontre. Il y a longtemps, très longtemps, je ne souriais pas, j'avais bien des raisons pour cela. Et personne ne me souriait. Vint un jour où les gens m'ont souri à nouveau, mais je n'ai pas compris tout de suite que c'était parce que moi je m'étais remise à sourire. Et ce sourire m'a permis d'autres rencontres, ouvert des portes, et aussi des bras amoureux. Bien sûr, un sourire ne peut pas tout résoudre, mais c'est un instant de soleil partagé... comme toi tu nous fais partager les tiens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu as raison Loulou, un sourire c'est du partage.
      J'avais écrit un Dogadit là-dessus en disant qu'un sourire était comme un boomerang.
      Envoyez-là et il vous revient.

      Supprimer
    2. un sourire, ça aide à vivre

      Supprimer
  4. j'adore tes histoires, tu nous fait voyager et surtout on a l'impression de regarder une partie de film ou un documentaire, j'aime beaucoup ta lume, merci Dog. j'aime lire et surtout je n'arrive pas à me séparer des livres que j'achète, Bernard rajoute des étagères en optimisant les volumes. encore merci et à la prochaine lecture

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Danielle, je suis aussi férue de lecture : 3 étagères dans mon salon, alors c'est dire...
      Fais comme moi : investis dans une liseuse ou une tablette : la mienne a environ 500 livres, ils ne pourraient être tous sur des étagères.
      Et j'ai beaucoup de plaisir à lire avec.

      Supprimer
  5. Comme quoi l"habit ne fait pas le moine!
    Et au-delà des façades se cachent souvent des intérieurs très chaleureux!
    C'est agréable de sourire, à soi, aux autres et ça adoucit la vie.

    RépondreSupprimer
  6. Je t'ai déjà parlé de ma maîtresse de CP, je crois...je l'aimais beaucoup...c'est elle qui la première m'a parlé de ce sourire qui fait sourire...avec du recul, je me dit que peut-être, elle ne me trouvais pas assez souriante...(!), mais elle m'a marquée...je pense à elle chaque fois que l'on me parle du sourire, comme toi aujourd'hui...le pouvoir d'un sourire est immense...réchauffe les cœurs, adoucit les peines, illumine les visages...
    Il est vrai qu'ici, en France, on juge souvent les personnes sur leur apparence, c'est dans notre culture...il n'en va pas de même dans d'autres pays...
    merci ma chère Dog, très bonne ,
    ♥♥♥

    RépondreSupprimer
  7. Quelle jolie histoire....quelle belle rencontre !!! Merci Dog...

    RépondreSupprimer
  8. Jolie ton histoire et jolie aussi ta façon de la raconter. La preuve que ce que l'on donne, on le reçois en retour, c'est le jeu de la vie.............
    Bonne soirèe DOG, récupères bien de ton petit voyage.Bises

    RépondreSupprimer
  9. merci pour ce petit cadeau Dog ♥

    RépondreSupprimer
  10. j'ai toujours aimé faire sourire les autres, surtout ceux qui sont trop sérieux , et j'ai fait de belles découvertes !

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour ces moments délicieux, Dog

    RépondreSupprimer
  12. Chouette..... On retrouve les "Dog à dit"...... Et là je souris aussi...

    RépondreSupprimer

Imprimer